Économie solidaire et commerce équitable

Acteurs et actrices d'Europe et d'Amérique latine
Editie 1

Redactiecoördinatie door Claude Auroi, Isabel Yépez del Castillo

L'économie solidaire tend à rassembler les acteurs  économiques dans un concept associatif plutôt que compétitif. Elle cherche à développer des marchés de proximité basés sur la complémentarité et les échanges... Lees verder

L'économie solidaire tend à rassembler, les acteurs économiques dans un concept relationnel associatif plutôt que compétitif. Elle se situe philosophiquement à l'opposé des courants économiques mondiaux prônant la dérégulation et l'ouverture indiscriminée des marchés. Dans sa pratique, l'économie solidaire cherche surtout à développer des marchés de proximité basés sur la complémentarité et les échanges symétriques. Il n'existe cependant pas une seule et unique forme d'économie solidaire, mais de multiples méthodes et techniques alternatives, souvent expérimentales, au Nord comme au Sud. Certaines d'entre elles sont présentées ici dans le cadre de l'Amérique latine.

Dans le contexte de l'économie solidaire, le commerce dit "équitable" apparaît comme la composante concernant les relations d'importations-exportations Nord-Sud. Le commerce équitable vise à instaurer des relations durables et plus justes entre les producteurs du Sud et les acheteurs du Nord.

Economie solidaire et commerce équitable sont reliés dans un tout dont le substrat est essentiellement d'ordre éthique et social, et non pas seulement économique dans le sens de la recherche exclusive du profit, bien que la notion de surplus ne soit nullement évacuée. Les enquêtes auprès des consommateurs du Nord montrent que cette démarche éthique est fondamentale dans l'acte d'achat, et que cet acte veut exprimer un sentiment de solidarité avec les acteurs défavorisés du marché international.

Les acteurs de l'économie solidaire sont de plus en plus souvent des actrices et l'approche de genre est particulièrement indiquée dans certains secteurs comme l'artisanat. Beaucoup de femmes dans le Sud acquièrent une confiance en elles-mêmes, une capacité de gestion, un empowerment, à travers des pratiques de groupe dans le cadre du commerce équitable. De même, des groupes indigènes qui pratiquent des économies alternatives réussissent par là à préserver leurs croyances et leurs coutumes.


Paperback - In het Frans 18,00 €

InfoVoor meer informatie over BTW en andere belatingsmogelijkheden, zie hieronder "Betaling & BTW".

Gegevens


Uitgever
Presses universitaires de Louvain
Co-uitgever
IUED Genève
Redactiecoördinatie door
Claude Auroi, Isabel Yépez del Castillo,
Collectie
Hors collection (Presses universitaires de Louvain)
Taal
Frans
Categorie uitgever
> Economische en sociale wetenschappen > Bevolkings- en ontwikkelingswetenschappen > Ontwikkelingseconomie
Categorie uitgever
> Economische en sociale wetenschappen > Economische wetenschappen > Sociale economie
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
Voor het eerst gepubliceerd
2006
Type werk
Monografie

Paperback


Product Detail
1
Publicatie datum
17 december 2019
ISBN-13
0353809201908
Code
0353809201908
Formaat
16 x 25 cm
Aanbevolen verkoopprijs
12,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Schrijf een reactie

Inhoud


Préface........... 9
Avant-propos........... 11
Introduction........... 13
Chapitre I – Prévention des coups de grisou et de poussière inflammables (mesures de premier ordre)........... 15
1Prévention des coups de grisou........... 15
2 Prévention des « coups de poussières inflammables »........... 17
Chapitre II – Prévention des coups de grisou et/ou de poussières inflammables en agissant sur les sources d'inflammation possibles (mesures de deuxième ordre)........... 19
1 Lampes de sûreté à flamme dans un violent courant d'air grisouteux........... 19
2 Emploi des explosifs........... 20
2.1 Explosifs
2.2 Détonateurs
2.3 Exploseurs
2.4 Lignes de tir
2.5 Ohmmètres
2.6 Conclusion
2.7 Boutefeu
3 Emploi de l'électricité
3.1 Règles de construction du matériel électrique pour atmosphère explosible........... 23
3.2 Installation et utilisation du matériel électrique........... 33
4 Feux et incendies
4 .1 Mesures de prévention contre les incendies
4.2 Mesures de prévention contre les feux
4.3 Précautions contre les feux et incendies
4.3.1 Protection du personnel
4.3.2 Lutte directe
4.3.3 Lutte indirecte – Isolement par barrages
4.3.3.1 Principes
4.3.3.2 Protection du personnel chargé de la construction des barrages
4.3.3.3 Fermeture des barrages
4.3.3.4 Détermination de l’explosibilité des gaz d’incendie ou de feu de mine
4.3.3.5 Réouverture du quartier sinistré
4.3.4 Utilisation de gaz inerte dans la lutte contre les feux et incendies
5. Décharges d’électricité statique........... 46
6. Etincelles volantes de friction et échauffement des pics des machines d’abattage et de creusement........... 49
6.1 Choc entre roches
6.2 Choc d’un outil sur la roche
6.2.1 Machine d’abattage
6.2.2 Machine de creusement
6.3 Frottements entre métaux
6.4 Alliages légers
7. Ruptures mécaniques et vibrations........... 52
7.1 Ruptures mécaniques
7.2 Vibrations
8. Emploi des moteurs diesel........... 53
8.1 Risques d’incendies
8.2 Risques d’explosions
Chapitre III – Limitation de la propagation d’une explosion de grisou et/ou de poussières inflammables (mesures de troisième ordre)........... 57
1 Arrêts-barrages passifs à poussières incombustibles........... 57
2 Arrêts-barrages passfis à l’eau........... 59
3 Catastrophes des 8 mars 1984 et 25 février 1985........... 60
4 Faiblesses des arrêts-barrages passifs à l’eau........... 60
5 Recherches sur les arrêts-barrages déclenchés........... 61
6 Arrêt-barrage déclenché belge........... 63
Chapitre IV – Sauvetage........... 67
1 Autosauveteurs........... 67
1.1 Autosauveteurs à filtre
1.2 Autosauveteurs à oxygène ou appareils d’évacuation autonome (apeva)
2 Sauvetage avec l’aide de sauveteurs professionnels........... 73
2.1 Principe : le sauvetage ne s’improvise pas, il se prépare
2.2 Sauveteurs professionnels et sauveteurs guides
2.3 Plan d’organisation de sauvetage
2.4 Entraînement des sauveteurs en milieu chaud et humide
2.4.1 Motifs de cet entraînement
2.4.2 Mode d’entraînement dans des milieux chauds et humides
Chapitre V – Conclusion concernant les risques d’explosion........... 79
Chapitre VI – Prévention de la sillicose........... 81
1 Effet des poussières sur la santé........... 81
2 Procédés de contrôle de l’atmosphère de la mine........... 81
3 Première étape de prévention : l’Arrêté Royal du 23 juillet 1954........... 83
3.1 Contrôle de l’atmosphère dans les travaux d’exploitation en veine à la pompe à main
3.2 Contrôle de l’atmosphère des travaux préparatoires en roche au conimètre
4 Interprétation des résultats des mesures........... 85
5 Classification des chantiers et ateliers au point de vue nocivité........... 86
6 Détermination gravimétrique de la teneur en poussières au moyen du «dé de SOXHLET »........... 88
7 Deuxième étape de prévention : l’Arrêté Royal du 16 septembre 1965........... 88
8 Etude des sources de pollution de l’atmosphère de la mine et moyens à mettre en œuvre pour les réduire........... 90
8.1 Principes
8. Sources de pollution
9 Conclusion
Chapitre VII – Dégagement instantané de grisou........... 97
1 Rappel du dégagement du grisou........... 97
2 Mécanisme d’un dégagement instantané de grisou........... 98
3 Où les dégagements instantanés peuvent-ils se produire ?........... 99
4 Conséquences des dégagements instantanés........... 101
5 Indices de susceptibilité d’une couche à manifester des dégagements instantanés........... 101
6 Mesures préventives........... 102
Chapitre VIII – Police des mines........... 105
1 Les Ingénieurs du Corps des Mines........... 105
2 Les Délégués Ouvriers à l’Inspection des Mines........... 105
Bibliographie........... 108