Dynamiques électorales en Belgique

Théorie des réalignements et analyse des résultats des élections législatives en Belgique depuis 1945
Editie 1

À la recherche d'une explication sur le sens et la dynamique d’une élection, les acteurs, les commentateurs et les analystes de la vie politique cherchent à comprendre les causes et les conséquences de celle-ci. L’analyse des résultats est souvent réduite à l’examen des transferts de voix d’un parti à l’autre, à la répartition en sièges de la nouvelle assemblée, ainsi qu’aux causes supposées de ces changements : les actions de tel ou tel parti durant la législature écoulée, des faits de la campagne électorale, etc. L’analyse est souvent restreinte à l’interprétation de l’élection par rapport à l’election précédente.

Pourtant, ce type d’analyse doit porter sur le long terme. Les chercheurs américains l’ont bien compris et leurs différents travaux les ont amenés à utiliser les différentes dimensions de la vie politique pour comprendre la signification des évolutions électorales. La « théorie des réalignements » a pour particularité d’associer plusieurs aspects de la vie politique en vue de l’interprétation des élections en analysant les changements liés au système de partis, les enjeux qui ont créé le changement électoral et les conséquences de ce mouvement électoral sur les coalitions et sur les politiques publiques. C’est en prenant en compte ces différents paramètres que cette théorie a permis de prendre la véritable mesure de l’importance d’une élection dans l’histoire politique d’un pays.

Cet ouvrage étudie toutes les élections législatives en Belgique depuis 1945 en incluant les informations les plus récentes sur les dernières élections. Du point de vue pratique, ce type d’analyse permet de dégager, avec un certain recul, le véritable sens des résultats électoraux pour tout un chacun et en particulier pour les élites politiques auxquelles il offre un des éléments essentiels pour (re)définir leur stratégie politique et communicationnelle.


Paperback - In het Frans 24,50 €
PDF (PDF) - In het Frans 16,00 €

Gegevens


Uitgever
Presses universitaires de Louvain
Auteur
Pierre Baudewyns,
Collectie
Hors collection (Presses universitaires de Louvain)
Taal
Frans
BISAC Subject Heading
POL008000 POLITICAL SCIENCE / Political Process / Campaigns & Elections
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
CLIL (2013)
3295 Elections, mobilisation électorale, campagnes
Voor het eerst gepubliceerd
15 januari 2014

Paperback


Publicatie datum
15 januari 2014
ISBN-13
9782875582546
Omvang
Aantal pagina's hoofdinhoud : 268
Code
89304
Formaat
16 x 24 x 1,4 cm
Gewicht
432 grams
Aanbevolen verkoopprijs
24,50 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

PDF


Publicatie datum
15 januari 2014
ISBN-13
9782875582553
Omvang
Aantal pagina's hoofdinhoud : 268
Code
89304PDF
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Schrijf een reactie

Inhoud


Table des matières

Introduction


CHAPITRE I : LA THEORIE CLASSIQUE DES REALIGNEMENTS


1. Origine et développement


2. Les causes et les conditions


3. Les phases de réalignement

4. Les différents types de changements

5. Autres dimensions du réalignement


6. Les critiques de la théorie classique des réalignements


6.1. La déception


6.2. La désuétude


6.3. Le concept


7. Synthèse des caractéristiques de la théorie des réalignements


CHAPITRE II : LA THEORIE DES REALIGNEMENTS REVISITEE


1. Les apports de Pierre Martin

1.1. Les notions d'élection de rupture et d'élection
de réalignement


1.2. Zone de validité


1.3. La notion d’ordre électoral

1.4. La convergence limitée

2. Les apports d’Arthur Paulson


3. Commentaires sur la théorie des réalignements « classique et revisitée »

3.1. Le temps


3.2. Le niveau d’analyse


3.3. Les cas d’application


3.4. Les élections


3.5. La mesure du changement

4. Que retenir de cette théorie et quelle méthode choisir
pour notre cas d’application ?


4.1. La mobilisation électorale


4.2. Le système partisan


4.3. Les conditions d’observation d’un réalignement

4.3.1. Les réalignements de niveau


4.3.2. Les réalignements de structure


4.3.3. Les élections de rupture


4.4. Une nouvelle coalition gouvernementale et un nouvel agenda
des politiques publiques

CHAPITRE III : LA MOBILISATION ELECTORALE ET LES MODELES SOCIOLOGIQUES
 DU COMPORTEMENT ELECTORAL


1. Les évolutions de la sociologie des électorats


1.1. Les déterminants du vote


1.2. Les enjeux pour les électeurs

2. La participation électorale, les votes blancs et nuls 
et la volatilité électorale

2.1. Evolution de la participation électorale


2.2. Evolution des votes blancs et des votes nuls


2.3. La volatilité électorale


2.3.1. Au niveau agrégé


2.3.2. Au niveau individuel

CHAPITRE IV : LES EVOLUTIONS DU SYSTEME PARTISAN


1. Le système partisan

1.1. Les différents types de parti


1.2.1. Les systèmes partisans

1.2.2. Le rôle des partis

1.2.3. Le cas belge

CHAPITRE V : LES REALIGNEMENTS ELECTORAUX

1. Remarques préliminaires


1.1. Les données utilisées

1.2. Le niveau d’analyse


2. Les réalignements

2.1. Les réalignements de niveau

2.2. Les réalignements de structure


2.2.1. Les coefficients de corrélation linéaire


2.2.2. Les écarts régionaux

2.3. Les élections de rupture

CHAPITRE VI : LES ENJEUX DANS LES REALIGNEMENTS


1. Les enjeux et les données

1.1. Les enjeux


1.2. Les données


1.3. L’application au cas belge


1.3.1. Les enjeux


1.3.2. Les enjeux présents lors des élections
de réalignement


1.3.3. Enjeux présents lors des ajustements électoraux


2. Une convergence des partis sur les enjeux communautaires ?


CHAPITRE VII : LES COALITIONS GOUVERNEMENTALES ET LES POLITIQUES PUBLIQUES


1. Les coalitions gouvernementales


1.1. Les démissions de Gouvernement et les nouvelles coalitions
gouvernementales


1.1.1. Les démissions des Gouvernements

1.1.2. Les nouvelles coalitions gouvernementales

2. Les politiques publiques


2.1. Les enjeux dans les déclarations gouvernementales

2.2. La direction des politiques publiques adoptées par les
Gouvernements


2.2.1. La dimension gauche-droite

CONCLUSION


BIBLIOGRAPHIE


1. Sources

2. Travaux scientifiques


ANNEXE