Les époux, le seigneur et la cité

Coutume et pratiques matrimoniales des bourgeois et paysans de France du Nord au moyen âge

Aux temps féodaux, la famille du monde roturier des plateaux du Nord n'avait rien d'un " clan ", d'un " lignage ", ni même d'une communauté familiale élargie. Exclusivement nucléaire, elle était dominée par le couple, qui maîtrisait à son profit la... Lees verder

Aux temps féodaux, la famille du monde roturier des plateaux du Nord n'avait rien d'un "clan", d'un "lignage", ni même d'une communauté familiale élargie. Exclusivement nucléaire, elle était dominée par le couple, qui maîtrisait à son profit la transmission des biens. Cependant, du XIIIe au XVe siècle, la conjugalité recule devant le renforcement continu des relations de parenté. Au terme d'une chaîne séculaire de mutations, s'installent partout des coutumes matrimoniales et successorales qui consacrent la prépondérance des liens du sang.
Cette évolution contredit le schéma, longtemps reçu, qui voyait la famille médiévale cheminer toujours du large à l'étroit, de solidarités parentélaires amples et intenses vers la reconnaissance d'espaces propres au couple et à l'individu. Elle s'explique, semble-t-il, par l'interaction des structures de la famille et des liens de dépendance. Les deux âges de la famille roturière correspondent à deux temps de l'histoire des pressions qu'exercèrent sur elle, puis relâchèrent, la seigneurie foncière et la commune bourgeoise. Telle est la thèse qui sous-tend cet ouvrage. Elle est étayée par une enquête qui parcourt un vaste champ de recherche : réexamen de la géographie coutumière, critique formelle de sources normatives et surtout dépouillement de grandes séries d'actes (contrats de mariage, jugements). Son objet est le droit coutumier, mais l'auteur a cherché avant tout à atteindre les pratiques sociales et à les restituer à tous les cadres, économiques, politiques, mentaux, où elles s'inscrivent. Ce livre s'adresse à tous ceux, historiens, anthropologues, sociologues, juristes, qu'intéressent les destinées de la famille médiévale.

Mnemosyne, o la costruzione del senso è la rivista annuale dell'Osservatorio scientifico della memoria scritta, orale, filmica e del patrimonio autobiografico, un gruppo di ricerca internazionale e interdisciplinare che studia la forma delle espressioni e la retorica del discorso in prima persona.

A questa pubblicazione danno il loro contributo storici, linguisti, specialisti di narratologia e di letteratura, antropologi ed esperti dei media. I soggetti trattati sono le arti della scena, il racconto e la corrispondenza, il patrimonio materiale, il saper-fare.

Rivista pubblicata con l'aiuto finanziario del Fonds national de la recherche scientifique (Belgio).


Paperback - In het Frans 29,75 €

InfoVoor meer informatie over BTW en andere belatingsmogelijkheden, zie hieronder "Betaling & BTW".

Gegevens


Uitgever
Presses de l'Université Saint-Louis
Auteur
Robert Jacob,
Collectie
Collection générale
Taal
français
Categorie uitgever
> Filosofie, letteren, taalkunde en geschiedenis > Geschiedenis > Economische en sociale geschiedenis
Categorie uitgever
> Filosofie, letteren, taalkunde en geschiedenis > Geschiedenis > Geschiedenis van de middeleeuwen
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
Doelgroep
Sociologues, historiens, anthropologues, philologues
Voor het eerst gepubliceerd
01 september 2011
Type werk
Monographie

Paperback


Publicatie datum
01 januari 2007
ISBN-13
9782874550768
Omvang
Main content page count : 330
Code
9782874550768
Formaat
17 x 24 cm
Gewicht
495 grams
Aanbevolen verkoopprijs
77,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Schrijf een reactie

Inhoud


Remerciements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Préface . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Introduction générale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Chapitre I
La justice namuroise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
1. Cadre spatio-temporel : Namur au XVIIe siècle . . . . . . . . . . . . . 17
2. L'histoire de la justice et de la criminalité . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
3. La justice namuroise dans la seconde moitié du XVIIe siècle :
Sources et acteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
Chapitre II
Criminalité et répression. Préoccupations sociales de la justice
durant la seconde moitié du XVIIe siècle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
1. Les sentences de la Haute Cour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
2. Chronologie : les tendances de la répression . . . . . . . . . . . . . . . 52
3. Des délits et des peines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60
4. Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 89
Chapitre III
L'écart à la règle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91
1. Une tendance inverse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91
2. Contre le pouvoir central . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94
3. Contre l’autorité locale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97
Ju g e r e n t emp s d e t ro u bl e s
256
4. Réaction judiciaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105
5. Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 107
Chapitre IV
Le corps violenté . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 109
1. La place de la violence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 109
2. Escalade de la violence et code de l’honneur. . . . . . . . . . . . . . 114
3. Les violences verbales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 117
4. Les violences physiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 125
5. Quand la mort s’en mêle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 132
6. Crimes de moeurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 152
7. Les protagonistes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 162
8. La répression . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 172
9. Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 175
Chapitre V
Le bien d’autrui . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 179
1. Les délits contre les biens . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180
2. Mise en accusation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186
3. Les mille facettes du vol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 191
4. Des voleurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 203
5. Des objets convoités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 211
6. Le jugement en matière de vol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 215
7. Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 217
Conclusion générale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 221
Ta bl e d es ma t i è r es
257
Annexes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 227
1. Annexe I . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 227
2. Annexe II . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 228
3. Annexe III . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 229
4. Annexe IV . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 230
5. Annexe V . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 231
6. Annexe VI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 232
7. Annexe VII . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 234
Sources et bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 235
1. Sources inédites . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 235
2. Sources éditées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 238
3. Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 239
Table des matières . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 255