La PESC au lendemain du traité de Lisbonne


Editie 1

La politique étrangère et de sécurité commune existe, les traités établissant l'Union européenne l’ont progressivement rencontrée.
Arlésienne pour les uns, perspective nécessaire pour les autres, la PESC suscite la perplexité, voire le malentendu.

D’où provient cet exercice diplomatique multilatéral ? Quelle est sa véritable nature, sa réelle ambition ? Quels en sont les moyens, les mécanismes institutionnels et comment en apprécier les évolutions ? Que laissent augurer les changements institutionnels introduits par le traité de Lisbonne ?


Paperback - In het Frans 9,00 €
PDF (PDF) - In het Frans 6,00 €

InfoVoor meer informatie over BTW en andere belatingsmogelijkheden, zie hieronder "Betaling & BTW".

Gegevens


Uitgever
Presses universitaires de Louvain
Auteur
Tanguy de Wilde d'Estmael,
Collectie
IEE-Documents
Taal
Frans
BISAC Subject Heading
POL000000 POLITICAL SCIENCE
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
CLIL (2013)
3283 SCIENCES POLITIQUES
Voor het eerst gepubliceerd
15 oktober 2011
Type werk
Monografie
Bevat
Bibliografie

Paperback


Publicatie datum
2005
ISBN-13
9782874632938
Omvang
Aantal pagina's hoofdinhoud : 108
Code
85428
Formaat
210 x 297 cm
Gewicht
411 grammes
Aanbevolen verkoopprijs
9,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

PDF


Publicatie datum
15 oktober 2011
ISBN-13
9782874632945
Code
85428PDF
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Schrijf een reactie

Inhoud


INTRODUCTION : LE CONCEPT DE POLITIQUE ÉTRANGÈRE ET DE SÉCURITÉ COMMUNE OU LE
POIDS D'UN MOT FACE AUX ÉVOLUTIONS DE LA CONJONCTURE POLITIQUE .... 1
TITRE 1 : ORIGINE, DÉFINITION ET ÉVOLUTION DE LA PESC ........ 9
1.1. Un acteur international composite, une puissance à identifier à travers la pluralité des politiques ..... 10
1.1.1. La pluralité de l’action extérieure de l’UE ......... 10
1.1.2. Un acteur global mais une puissance indéterminée .... 13
1.1.3. L’Union, formellement acteur international dans le traité de Lisbonne .................. 16
1.2. Une évolution graduelle : la PESC au bout du processus de la CPE ...... 19
1.3. « PESC » ? Une appellation non dénuée d’ambiguïté et source de malentendus ......... 23
1.4. La notion de cohérence de la politique extérieure de l’UE ................... 27
1.4.1. La cohérence entre États membres : la quête d’un plus grand dénominateur commun ....... 27
1.4.1.1. Une recherche constante d’unité européenne dans la diversité nationale ....... 28
1.4.1.2. L’élargissement en question : plus divers, plus cohérents ? ......... 32
1.4.2. La cohérence entre les piliers et les institutions : un défi technique et politique ..... 37
1.4.2.1. Mobiliser l’économique au service du politique ................ 37
1.4.2.2. Faire converger dans un même dessein les moyens de l’action extérieure ? ............. 42
1.4.2.3. Une cohérence institutionnelle à parachever ................... 49
1.5. Une communauté d’action graduellement plus substantielle .............. 51
TITRE 2 : FONCTIONNEMENT, DÉCISION ET REPRÉSENTATION EN MATIÈRE DE PESC ....... 59
2.1. Typologie des actes de la PESC et types d’actions diplomatiques ........ 60
2.1.1. Positions, actions et stratégies communes .........60
2.1.2. La diplomatie du verbe comme préalable ............62
2.1.3. L’action coercitive : une longue tradition et une constante adaptation ...................63
2.1.4. Diplomatie incitative, préventive et gestion de crise : une combinaison en mouvement .........66
2.1.5. Diplomatie programmatique ......70
2.1.6. Les décisions concernant la PESC dans le traité de Lisbonne ..................................72
2.2. Conduite et représentation de la PESC ..... 73
2.2.1. Préparation de la décision .......73
2.2.2. De la présidence rotative au au haut représentant ...75
2.2.3. Les représentants spéciaux et le futur service européen pour l’action extérieure ....76
2.3. Les règles de prise de décision en matière de PESC ... 80
2.3.1. Le système initial dominé par l’unanimité ...80
2.3.2. L’abstention constructive et les coopérations renforcées ..81
2.3.3. L’extension sous contrôle du vote majoritaire ...84
LA PESC EN ACTION : UNE CONCLUSION TOUJOURS PROVISOIRE ….85