Le Façonnement des ancêtres, Dimension sociales, rituelles et politiques de l'ancestralité

L'enjeu essentiel, pour les sociétés humaines, est d’assurer leur reconduction, en dépit de l’aléa des destins individuels et des événements historiques. Lees verder

Des continuités sont ainsi opérées dans le temps (connexions entre passé, présent et à venir) pour la transmission des valeurs à partir desquelles chaque communauté établit son ordre et les règles qui y
président. Des continuités sont aussi réalisées dans l'espace, qui est plié aux perceptions et aux logiques sociales, à leurs principes, à leurs effets.
L’ancestralité apparaît alors comme un moyen quasi universel mobilisé pour organiser tout ou partie de ces continuités. Les ethnographies relatives aux différentes sociétés humaines montrent que les défunts sont conçus très différemment selon les cultures, que tous ne sont pas traités également
ni ne revêtent la même importance. La question à laquelle les auteurs de cet ouvrage cherchent une réponse est donc moins « qu’est-ce qu’un ancêtre ? » que « quand, et comment, la relation aux ancêtres est-elle importante, signifiante et, donc, opératoire ? »

Sophie Chave‑Dartoen est maître de conférences (HDR) en anthropologie sociale à l’université de Bordeaux et membre de l’UMR 5319 Passages. Elle travaille sur la société de l’Île Wallis (Polynésie occidentale), particulièrement sur l’organisation sociale, le système rituel et les circulations cérémonielles.
Dernièrement, elle s’est intéressée aux formes de catégorisation, aux systèmes sémiotiques et aux théories locales de l’action.


Stéphanie Rolland‑Traina est maître de conférences en anthropologie sociale à l’université de Bordeaux et chercheur à l’UMR 5319 Passages. Ses travaux portent sur la vie quotidienne et, plus particulièrement, sur les recompositions identitaires dans l’espace ex-yougoslave à la suite des successives transitions politiques et étatiques.


Paperback - In het Frans 30,00 €

InfoVoor meer informatie over BTW en andere belatingsmogelijkheden, zie hieronder "Betaling & BTW".

Gegevens


Uitgever
Presses de l'Inalco
Imprint
Presse inalco
Auteur
Sous la direction de Sophie Chave-Dartoen & Stéphanie Rolland-Traina,
Collectie
Taal
Frans
BISAC Subject Heading
SOC000000 SOCIAL SCIENCE
Onix Audience Codes
01 General / trade
CLIL (2013)
3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES
Voor het eerst gepubliceerd
19 april 2019

Livre broché


Publicatie datum
2007
ISBN-13
9782874630552
Omvang
Aantal pagina's hoofdinhoud : 78
Code
75271
Formaat
16 x 24 x 0,5 cm
Gewicht
144 grams
Aanbevolen verkoopprijs
9,80 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

PDF


Publicatie datum
2007
ISBN-13
9782874635335
Code
75271PDF
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Schrijf een reactie

Inhoud


INTRODUCTION ______________________________________ 1

CHAPITRE 1 METHODOLOGIE _____________________________________ 3

1. Cadres d'analyse utilisés ___________________________ 3

1.1. Les facteurs influençant la participation politique des femmes_________________________________ 3

1.2. La notion de « conciliation » __________________ 5

1.3. Facteurs de changement au sein des partis ______ 6

2. Hypothèse _______________________________________ 7

3. Stratégie de recherche _____________________________ 7

CHAPITRE 2 CONTEXTE POLITIQUE ET CULTUREL ________________ 9

1. La notion de citoyenneté ___________________________ 9

2 . La notion de représentation et de représentativité _____ 10

3. L'évolution des théories féministes __________________ 11

4. Le droit de vote en Belgique _______________________ 12

5. La Communauté germanophone____________________ 14

CHAPITRE 3 ANALYSE DES FACTEURS INSTITUTIONNELS INFLUENCANT LA PARTICIPATION POLITIQUE DES FEMMES ET VICE-VERSA ________ 18

Introduction __________________________________________ 18

1. Le système électoral belge _________________________ 19

2. Recrutement – Sélection – Election__________________ 19

3. Les partis politiques en Communauté germanophone __ 21

4. Motivation des élues pour leur engagement politique___ 22

5. Les élections en Communauté germanophone_________ 23