Tréma N°52

Peut-on penser le bonheur à l'école ?

L'Ecole n’est pas hors du monde. Or, nos sociétés vivent un triple tournant - tournant global, tournant numérique et tournant normatif - qui ne sont pas sans affecter la manière dont le savoir est produit, construit, partagé, adapté, diffusé, et les jeunes éduqués. Lees verder

L'Ecole comme institution est traversée par l’ensemble des contraintes et des potentiels liés à ces trois types de tournants. Dans un monde qui change, la relation entre individu et société, voire entre sujet et société, la dialectique entre réalité sociale et existence(s) singulière(s) suppose un questionnement du lien social par la Relation. Pour penser les interrelations de l’individu au social (les individus ne sont-ils pas aussi partie du social ?) dans les organisations, elles-mêmes mues par des contraintes économiques, politiques et culturelles, il faut penser le processus continu de co-construction sociale des organisations au travers des imaginaires et de leur expression symbolique sous les pressions des changements de toutes sortes, des évolutions, et la propre participation des acteurs dans ces transformations. L’être humain est un sujet social, fondamentalement social (Wallon, 1941), c’est-à-dire un être marqué par les relations dans lesquelles est inscrite sa vie. Les phénomènes sociaux sont des processus traversés et structurés par une dynamique de nature relationnelle, qu’il s’agisse de la manière dont les sujets incorporent dans leurs conduites la conformité à des normes autant que le jeu avec les normes, tout autant que l’existence de conflits et tensions qui sont à l’œuvre dans les organisations et le tissu social. L’entrée de nos sociétés dans la phase post-industrielle de leur histoire est caractérisée par la montée des incertitudes, par l’émergence de comportements individualistes tout autant que de nouvelles exigences sociales, économiques et professionnelles et les modalités mêmes du contrôle social changent, plus fluides, plus implicites bien que tout aussi contraignantes. Fragmentation du sujet humain et incrédulité à l’égard des méta-récits (Lyotard, 1979) en sont les fondements.


Paperback - In het Frans 19,00 €

Gegevens


Uitgever
FDE, Faculté d'éducation de l'université de Montpellier
Imprint
IUFM, Faculté d'éducation de l'université de Montpellier
Auteur
Coordonné par Béatrice Mabilon-Bonfils et Laurent Jeannin,
Collectie
FDE
Taal
Frans
BISAC Subject Heading
SOC000000 SOCIAL SCIENCE
Onix Audience Codes
01 General / trade
CLIL (2013)
3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES
Voor het eerst gepubliceerd
03 december 2019

Paperback


Publicatie datum
03 december 2019
ISBN-13
9791096627080
Omvang
Absolute page count : 217
Code
100145
Formaat
16 x 24 cm
Aanbevolen verkoopprijs
19,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Schrijf een reactie

Inhoud


Avant-propos
Béatrice Mabilon-Bonfils et Laurent Jeannin


Béatrice Mabilon-Bonfils – Le bonheur, ressource ou visée de l'éducation ?
Sociodicée scolaire du bonheur et ingénieries du bonheur


Alain Jaillet – Cerveau, émotions et bonheurs : apprendre par le « Hard
Fun »


Jean Heutte – Clarification des fondements épistémologiques de la
recherche fondamentale à visée pragmatique concernant le fonctionnement
humain optimal. lever quelques ambiguïtés, controverses et/ou
polémiques suscitées par la psychologie positive


Aziz Jellab – Parier sur la bienveillance à l'école. Enjeux pédagogiques et
éducatifs pour la réussite et de l'émancipation des élèves


Gwenola Reto – Bonheur et bienveillance : l’école française en quête
de félicité. Caractérisation des pratiques qualifiées de bienveillantes par
des membres du personnel enseignant de collège


Thibaut Hébert et Éric Dugas – L’évaluation de la dimension architecturale
des récents établissements scolaires. Enquête sur le ressenti des collégiens


Laurent Jeannin et Sarah Barthelemy – Histoire et courants architecturaux
du bâtiment scolaire, une nouvelle ère à venir ?


Valérie Viné Vallin – Être adolescent et porteur d’un handicap cognitif :
quels composants pour un bonheur scolaire ?


Anne Dizerbo – Parole d’élèves et bonheur à l’école. Identifier et créer
les conditions favorables au bonheur à l’école


Isabelle Lermigeaux-Sarrade et Laurent Jeannin – L’activité empêchée,
un stresseur environnemental de la pratique enseignante en classe de
sciences ? Méthodologie de mesures des impacts des déplacements de
l’enseignant dans la salle de science


Séverine Colinet et Mike Gadras – Analyse de la première journée des
« petits » bonheurs à l’École. Quels savoirs et savoirs-relations mobilisés ?


Uittreksel


Voir sur Open Edition