Justice et gacaca

L'expérience rwandaise et le génocide
Editie 1

Redactiecoördinatie door Françoise Digneffe, Jacques Fierens
Presque dix ans après le génocide qui a culminé dans les massacres de 1994, le Rwanda a quelque chose à dire au monde. Suite à une expérience terrible et unique dans l'histoire de l'humanité, qui a vu une partie de la population vouloir en exterminer une autre, il faut juger des dizaines de milliers de personnes, dans un pays où le pouvoir judiciaire a été réduit à néant. En 1996 et en 2001, deux lois ont successivement mis en place des chambres spécialisées des tribunaux de première instance, puis les juridictions gacaca, qui veulent s'inspirer de la tradition rwandaise.
Quels enseignements tirer de ces efforts ? Quelles sont les réflexions qu’ils nourrissent sur l'universalité ou la relativité des crimes et des réponses institutionnelles qu'ils appellent ?
Des juristes de l'Université nationale du Rwanda et des Facultés universitaires Notre-Dame de la paix à Namur ainsi que des criminologues de l'Université catholique de Louvain ont poursuivi pendant deux ans des recherches en commun, à travers un dialogue parfois difficile, toujours passionnant. Cet ouvrage en est la synthèse. Il entend davantage amorcer un débat qu’apporter des réponses définitives.

Paperback - In het Frans 20,00 €

Gegevens


Uitgever
Presses universitaires de Namur
Redactiecoördinatie door
Françoise Digneffe, Jacques Fierens,
Collectie
Droit
Taal
Frans
Ondersteunende website
Publisher’s website for a specified work
Categorie uitgever
> Recht > Geschiedenis van het recht en de instellingen
BISAC Subject Heading
LAW000000 LAW
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
CLIL (2013)
3259 DROIT
Voor het eerst gepubliceerd
01 januari 2003
Type werk
Monografie

Paperback


Publicatie datum
01 januari 2003
ISBN-13
9782870374009
Omvang
Aantal pagina's hoofdinhoud : 148
Code
2870374003
Formaat
16,5 x 24 x 8 cm
Gewicht
360 grams
Aanbevolen verkoopprijs
20,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Schrijf een reactie