Sentier de la Croix-Scaille (entité de Gedinne)

Sentiers géologiques et pédologiques en Province de Namur
Première édition

Coordination éditoriale de Vincent Hallet

L'automne qui arrive est une belle saison pour explorer, sous un angle nouveau, le plateau de la Croix-Scaille, couvert par un des plus grands massifs forestiers d'Europe. Le " Sentier de la Croix-Scaille " vous emmène sur ce site exceptionnel qui culmine à 505 m de haut, pour une boucle de 4 heures environ et de 15 points d'observation. De la Tour du Millénaire à la Ferme Jacob, en passant par la Fange de l'Abîme, vous découvrirez les particularités géologiques et pédologiques de l’Ardenne, dont ce paysage de plateau, fortement entaillé par les cours d'eau, est une belle illustration.

Comment ces paysages ont-ils été façonnés ? Comment les interpréter ? A partir d'observations simples, cet itinéraire fait le lien entre la composition d'un sous-sol (géologie), l'allure du paysage (géomorphologie) et les sols (pédologie). Cartes, photos, textes détaillés et schémas en couleur vous aideront à observer, décrire et interpréter le paysage qui vous entoure.

Ce carnet de promenade s'inscrit dans la collection "Sentiers géologiques et pédologiques en Province de Namur" qui vous invite à comprendre notre environnement, en observant une sélection de sites remarquables avec l'œil du géologue et du pédologue. Chacun d'entre eux illustre une étape spécifique de l'évolution de notre continent.


Livre à spirale - 15,00 €

InfoPour plus d'informations à propos de la TVA et d'autres moyens de paiement, consultez la rubrique "Paiement & TVA".

Spécifications


Éditeur
Presses universitaires de Namur
Marque d'éditeur
Presses universitaires de Louvain
Coordination éditoriale de
Vincent Hallet,
Collection
Sentiers géologiques et pédologiques en Province de Namur
Langue
français
BISAC Subject Heading
SCI000000 SCIENCE > SCI026000 SCIENCE / Environmental Science
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 )
3395 GEOGRAPHIE > 3397 Géographie régionale, géographie des territoires
Date de première publication du titre
01 octobre 2020
Subject Scheme Identifier Code
: Sentiers géologiques et pédologiques en Province de Namur

Paperback


Date de publication
23 avril 2014
ISBN-13
9782875582874
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 348
Code interne
89595
Format
16 x 24 x 1,8 cm
Poids
555 grammes
Prix
26,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Sommaire


INTRODUCTION GENERALE1
PARTIE I. CADRE GENERAL.5
Chapitre 1. Cadre conceptuel.7
1. Comment les approches théoriques traitent-elles la question du retour ? 8
1.1. Les principaux courants théoriques 9
1.2. L'intégration des cadres théoriques existants . 14
2. Vers un cadre conceptuel qui prend en compte la trajectoire de vie des migrants, leurs
aspirations et les facteurs structurels 16
3. Conclusion . 20
Chapitre 2. Eléments de contexte, ici et là-bas23
1. Les contextes des deux pays d’origine, le Sénégal et la RD Congo . 24
1.1. Le Sénégal 24
1.2. La République démocratique du Congo 28
1.3. Les points communs et les différences dans l’évolution de ces deux pays . 33
2. Le contexte dans les pays de destination en Europe. 35
2.1. L’évolution des politiques migratoires en Europe à l’égard des populations subsahariennes (de
1945 à nos jours) . 36
2.2. L’intégration des migrants sur le marché du travail européen 48
2.3. Le contexte social en Europe 49
2.4. L’évolution du contexte européen à l’égard des étrangers : entre restrictions et protection 50
3. L’évolution des migrations sénégalaises et congolaises 51
3.1. Les départs des migrants sénégalais et congolais 51
3.2. Retourner au Sénégal et en RD Congo. 55
4. Conclusion . 58
Chapitre 3. Méthodologie : une approche mixte.63
1. Les sources de données quantitatives disponibles pour étudier la question du retour des
migrants en général . 64
1.1. Les sources de données pour l’étude des intentions de retour des migrants . 64
1.2. Les sources de données pour l’étude des retours . 65
1.3. Les sources de données pour l’étude de la réinsertion des migrants de retour 67
2. Les données utilisées pour analyser le retour des migrants sénégalais et congolais dans
cette recherche . 68
2.1. Les enquêtes biographiques du projet MAFE 69
2.2. Les données des enquêtes biographiques exploitées pour l’analyse de la question du retour . 76
2.3. Des entretiens qualitatifs avec des migrants de retour sénégalais et congolais 82
iv
3. Des méthodes mixtes . 89
3.1. Les méthodes quantitatives 89
3.2. Les méthodes qualitatives . 95
3.3. L’articulation des approches quantitatives et qualitatives . 95
4. Les enjeux méthodologiques . 97
4.1. Les limites des enquêtes biographiques du projet MAFE 98
4.2. La relation entre l’intention des acteurs et la réalisation des faits . 101
4.3. Les limites des entretiens qualitatifs . 102
5. Conclusion . 103
PARTIE II. PARTIR UN JOUR, PARTIR POUR TOUJOURS ?105
Chapitre 4. Vouloir retourner et retourner au pays : une revue de la littérature
empirique.107
1. Les déterminants de l’intention de retour, de l’émigration et du retour dans la littérature
. 108
1.1. L’influence des caractéristiques socio-démographiques des migrants . 111
1.2. Le rôle des facteurs liés à l’expérience migratoire . 114
1.3. L’influence de la situation individuelle des migrants pendant la migration 120
1.4. Le rôle des facteurs contextuels . 127
1.5. L’impact de la possibilité d’encadrement du retour . 128
2. Quelles sont les contributions de cette thèse par rapport à la littérature existante ? . 129
2.1. Les apports liés aux phénomènes d’intérêt et aux facteurs explicatifs analysés . 129
2.2. Une contribution à une meilleure compréhension des migrations africaines 131
2.3. Un avantage méthodologique 131
Chapitre 5. Les déterminants de l'intention initiale des migrants quant au
retour133
1. Hypothèses de recherche 134
1.1. Les hypothèses relatives aux caractéristiques socio-démographiques des migrants . 134
1.2. Les hypothèses liées aux circonstances de la migration 135
1.3. Les hypothèses en lien avec la situation des individus au moment de leur arrivée en Europe 136
1.4. L’hypothèse liée au contexte prévalant au moment de la migration . 137
1.5. Récapitulatif des différences attendues entre migrants sénégalais et congolais 137
2. Données et méthodes 138
2.1. Description de l’échantillon . 138
2.2. Rappel des méthodes 142
3. Résultats . 143
3.1. L’effet des caractéristiques socio-démographiques des migrants . 147
3.2. Le rôle des circonstances de l’expérience migratoire . 148
3.3. L’influence de la situation des migrants au moment où ils arrivent en Europe . 155
3.4. L’impact du contexte 157
4. Conclusion . 158
v
Chapitre 6. Les facteurs explicatifs du retour.161
1. Hypothèses de recherche 162
2. Données et méthodes 167
2.1. Description de l’échantillon . 167
2.2. Rappel des méthodes 174
3. Résultats . 175
3.1. L’effet des caractéristiques socio-démographiques de migrants . 178
3.2. Le rôle des facteurs liés à leur expérience migratoire 178
3.3. L’influence de la situation des migrants pendant le séjour en Europe . 187
3.4. L’impact du contexte prévalant pendant la migration 194
4. Conclusion . 195
PARTIE III. BACK HOME, SWEET HOME ?.199
Chapitre 7. Se réinsérer après le retour : une revue de la littérature
empirique.201
1. Les indicateurs de la réinsertion des migrants de retour . 202
2. Les facteurs influençant la réinsertion des migrants de retour . 206
2.1. L’impact des caractéristiques socio-démographiques des migrants de retour 208
2.2. L’effet des facteurs relatifs à l’expérience migratoire des migrants de retour 211
2.3. L’influence des facteurs en lien avec la vie des migrants après le retour 214
2.4. L’influence du contexte prévalant après le retour sur la réinsertion 221
3. Quelles sont les contributions de cette thèse par rapport à la littérature existante ? . 222
Chapitre 8. L'effet des appuis institutionnels après le retour sur la réinsertion
des migrants dans leur pays d'origine.225
1. Descriptif des programmes appuyant la réinsertion des migrants de retour au Sénégal et
en RD Congo . 226
1.1. Les dispositifs d’appui à la réinsertion des migrants ayant un statut régulier en Europe 226
1.2. Les dispositifs d’appui à la réinsertion des migrants « irréguliers » . 228
2. Hypothèses de recherche 229
2.1. L’effet attendu des dispositifs institutionnels d’appui . 230
2.2. L’influence attendue de la volonté de retourner 231
2.3. L’effet attendu du contexte dans le pays d’origine . 232
3. Données et méthodes 232
3.1. Des entretiens qualitatifs avec des bénéficiaires ou des non-bénéficiaires d’un appui
institutionnel . 232
3.2. La méthode pour évaluer l’effet des dispositifs d’appui sur la réinsertion . 235
4. Résultats . 237
4.1. L’effet de l’appui aux investissements sur la réinsertion des migrants « réguliers » 238
4.2. L’effet des programmes d’aide au retour « volontaire » sur la réinsertion des migrants
« irréguliers » . 242
5. Conclusion . 245
vi
Chapitre 9. Les déterminants du nouveau départ après le retour247
1. Hypothèses de recherche 248
1.1. Les hypothèses relatives aux caractéristiques socio-démographiques des migrants . 248
1.2. Les hypothèses liées à la préparation du retour . 249
1.3. Les hypothèses en lien avec la vie des individus depuis leur retour 250
1.4. L’hypothèse relative au contexte prévalant après le retour 251
2. Données et méthodes 252
2.1. Description de l’échantillon . 252
2.2. Rappel des méthodes 258
3. Résultats . 259
3.1. L’effet des caractéristiques socio-démographiques des migrants de retour 261
3.2. Le rôle des facteurs liés à l’expérience migratoire . 262
3.3. L’influence de la situation des migrants après leur retour 264
3.4. L’impact du contexte prévalant après le retour 267
4. Conclusion . 267
CONCLUSION GENERALE269
1. Apports théoriques et empiriques de cette recherche 269
1.1. Les apports d’un point de vue théorique 269
1.2. Les apports d’un point de vue empirique . 270
2. Synthèse des résultats obtenus 271
2.1. Que nous apprend l’approche « englobante » de la question du retour ? . 271
2.2. Que révèlent les résultats de la comparaison Sénégal - RD Congo ? 272
3. Implications politiques 274
4. Perspectives de recherche . 276
BIBLIOGRAPHIE.279
ANNEXES 297
Annexe 1. Codification des motifs de départ et de retour à partir des réponses ouvertes du
questionnaire biographique.299
Annexe 2. Guide pour mener les entretiens qualitatifs semi-directifs...302
Annexe 3. Résumé des caractéristiques des migrants de retour interrogés (entretiens qualitatifs) au
Sénégal et en RD Congo...305
Annexe 4. Phénomène analysé, population étudiée et approche adoptée dans la littérature empirique
relative à la migration de retour...310
Annexe 5. Déterminants de la migration de retour (au sens large) étudiés dans chaque étude
empirique analysée, selon l’approche utilisée316
Annexe 6. Probabilités prédites de l’intention initiale de retour pour chaque variable explicative
(résultats pondérés) 317
Annexe 7. Description des échantillons de tous les migrants sénégalais et congolais l’année de leur
arrivée en Europe, toutes périodes confondues et par période (résultats pondérés)320
Annexe 8. Probabilités cumulées du retour jusqu’à 10 ans après l’arrivée en Europe pour chaque
variable explicative (résultats pondérés)321
Annexe 9. Résultats des régressions logistiques sur les déterminants du retour au Sénégal et en RD
Congo par période sans prendre en compte la variable de l’intention initiale de retour (résultats
pondérés)325
vii
Annexe 10. Dimension de la réinsertion analysée, population étudiée et approche adoptée dans la
littérature empirique relative à la réinsertion des migrants de retour..326
Annexe 11. Déterminants de la réinsertion des migrants de retour dans leur pays d’origine selon
chaque étude empirique analysée et selon l’approche utilisée..330
Annexe 12. Valeurs et scores de réinsertion des migrants de retour au Sénégal et en RD Congo.331
Annexe 13. Résultats des régressions logistiques pour les nouveaux départs en Europe des migrants
sénégalais et congolais en tenant compte de la situation administrative des individus la dernière année
de leur séjour en Europe (résultats pondérés)333
Annexe 14. Probabilités cumulées de nouveau départ jusqu’à 10 ans après le retour pour chaque
variable explicative (résultats pondérés).334