Energies Nouvelles, territoires autonomes ?

Une nouvelle géographie émerge sous l'effet de la montée en puissance des énergies renouvelables inscrite dans la lutte contre le changement climatique. Lire la suite

Sur fond d'avancées technologiques, de réduction des coûts, de nouveaux acteurs apparaissent qui remettent en cause la prééminence des grands groupes établis à la faveur de situations monopolistiques. La césure entre ceux qui produisent l’électricité et ceux qui la consomment ne vaut plus. Le producteur peut être un citoyen, une coopérative, une ville, une PME. Dans le monde d’avant, les chaînes de valeur étaient verticalement intégrées, le marché était commandé par l’amont. Il l’est désormais par l’aval. Les règles adoptées à l’échelle de l’UE ont ouvert les marchés, déstabilisé les monopoles, permis l’irruption de nouveaux acteurs et renforcé les interconnexions entre des États appelés à faire système. À cette nouvelle donne européenne, répond une aspiration des territoires à s’émanciper des logiques de réseaux centralisés hérités du XIXe et du XXe siècle, voire à rechercher l’autonomie. La transition énergétique réactualise l’idée de production décentralisée qui n’a rien d’inédit dans l’histoire européenne. Les questions de cohésion territoriale, de fiabilité des réseaux, de péréquation n’en demeurent pas moins cruciales. Au final, l’autonomie est-elle une réalité, un projet ou une illusion ? Que vaut-elle dans un monde plus interconnecté que jamais ? Loin d’épuiser le sujet, cet ouvrage vise à en souligner toute la richesse. Il se propose pour cela de croiser études de cas (Londres, Malmö, Aberdeen) et études nationales (Japon, RFA) afin d’éclairer l’histoire et les enjeux de cette décentralisation en cours de nos systèmes énergétiques.

Gilles Lepesant est géographe, Directeur de recherche au CNRS, au Centre Marc Bloch (Berlin) et chercheur associé à l’Asian Center for Energy Studies (Hong-Kong). Ses travaux portent sur les mutations de la géographie de l’énergie en Europe à travers la montée en puissance des énergies renouvelables aux échelles européenne, nationale et locale et sur les enjeux industriels de la transition énergétique. Il enseigne dans le Master in Global Energy Transition and Governance au Centre International de Formation Européenne à Nice.


Livre broché - 25,00 €

Spécifications


Éditeur
Presses de l'Inalco
Marque d'éditeur
Presse inalco
Auteur
Gilles Lepessant,
Collection
Transaire(s)
Langue
français
BISAC Subject Heading
SOC000000 SOCIAL SCIENCE
Code publique Onix
01 Grand public
CLIL (Version 2013-2019 )
3395 GEOGRAPHIE
Date de première publication du titre
18 mars 2019

Livre broché


Date de publication
18 mars 2019
ISBN-13
9782858312771
Ampleur
Pages chiffres romains : 232
Code interne
98704
Format
16 x 24 cm
Poids
376 grammes
Prix
25,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Sommaire


Introduction 
Gilles Lepesant
Keep the lights on! La décentralisation énergétique à Londres 
Fanny Lopez
L'« autonomie énergétique » en Allemagne : les concrétisations d’un concept d’émancipation 
Anaïs Guerry
Architecture et autonomie énergétique 
Xavier Lagurgue
Entre centralisation de l’énergie et
émergence de nouveaux modèles énergétiques locaux.
Le cas d’Aberdeen 
Rachel Guyet
Les collectivités locales et l’énergie au Japon 
Magali Dreyfus
Quel rôle pour les villes dans la transition énergétique suédoise ? Le cas d’une entreprise municipale de Malmö 
Gilles Lepesant
Conclusion 
Gilles Lepesant


Extrait


Voir sur Open Edition