HACCP pour PME et artisans. Secteur produits laitiers

Depuis quelques années, l'ensemble du secteur alimentaire est confronté à la mise en place obligatoire d'un système de prévention des dommages causés aux consommateurs suite à l'ingestion de denrées alimentaires. Ce système, appelé "HACCP" pour "Hazard Analysis Critical Control Point", consiste en l'analyse des dangers et la détermination des points critiques pour leur maîtrise (CCP). En d'autres termes, il est demandé aux entreprises, PME et artisans du secteur alimentaire de déterminer les étapes qu'il est nécessaire et obligatoire de surveiller pour éviter tout dommage chez le consommateur. A l'heure actuelle, l'information est peu diffusée et, de plus en plus, les petites et moyennes entreprises et artisans sont confrontés à un manque de temps, d'argent et de personnes qualifiées pour mettre en place ce système de prévention des dangers. D'après les statistiques, la mise en place du système HACCP et son maintien dans le temps peuvent coûter, selon les entreprises, de 2 à 5 pourcent du chiffre d'affaire, ce qui n'est pas négligeable. Toutefois, cela peut, à long terme, permettre une meilleure organisation du travail et donc, en fin de compte, engendrer un réel bénéfice pour l'entreprise. L'application du système HACCP implique la mise en ouvre d'un plan de nettoyage et de désinfection sûr et parfois des modifications de l'infrastructure des bâtiments, la formation du personnel, la traçabilité des produits, l'écriture de procédures, un système de documentation à jour, etc. Afin de rendre l'information disponible et la rédaction du plan HACCP des entreprises plus aisée, un projet financé par les services fédéraux des Affaires scientifiques, techniques et culturelles a été réalisé au sein de la Faculté universitaire des Sciences agronomiques de Gembloux, Unité de Technologie des Industries agro-alimentaires (Prof. C. Deroanne) et la Katholieke Universiteit Leuven, Laboratorium voor Levensmiddelentechnologie (Prof. P. Tobback). Les services d'inspection du Ministère de l'Agriculture ont été associés à la démarche afin de résoudre les problèmes rencontrés sur le terrain. En effet, l'application du système HACCP est, dans sa quasi totalité, une exigence légale. Enfin, 32 PME et artisans représentatifs de l'ensemble du secteur alimentaire ont été associés à toutes les étapes de cette étude qui a duré deux ans. Les trois vade-mecum sectoriels présentés ici - secteur viandes et poissons, secteur lait, secteurs alimentaires autres - sont l'aboutissement de ce travail de terrain. Une structure identique a été adoptée pour chacun des secteurs.


Livre broché - 55,00 €

Spécifications


Éditeur
Les Presses agronomiques de Gembloux
Auteur
Catherine Quittet, Helen Nellis,
Collection
Agronomie
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Sciences appliquées > Agronomie et agriculture > Milieu et aménagement du territoire
Catégorie (éditeur)
Sciences appliquées > Agronomie et agriculture
Catégorie (éditeur)
Sciences appliquées
BISAC Subject Heading
SCI026000 SCIENCE / Environmental Science
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 )
3065 Sciences de la vie
Date de première publication du titre
01 janvier 1999
Type d'ouvrage
Monographie

Livre broché


Date de publication
1999
ISBN-13
9782870160534
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 135
Code interne
9782870160534
Poids
3040 grammes
Prix
55,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Sommaire


Sommaire des tomes 1. Introduction. Législation (belge et européenne). Application pratique des étapes du système HACCP : Généralités - Description des produits - Diagramme de fabrication - Bonnes pratiques d'hygiène Analyses des dangers, Mesures préventives - Identification des CCP - Etablissement des limites critiques - Systèmes de surveillance et enregistrements de ces surveillances - Plan d'actions correctives et responsabilités Systèmes de documentions et d'enregistrements - Vérification du système HACCP Renseignements utiles généraux.