La peur: émotion, passion, raison

Coordination éditoriale de Anne-Marie Dillens
Depuis la fin de la guerre froide, les politiques de la peur n'ont pas disparu. Au contraire. Leurs sources n'ont cessé de se multiplier, au
point d'en faire un des adversaires les plus redoutables des démocraties libérales contemporaines.

Certes, comme le rappelle Jean Delumeau, la peur est de tout temps. Si l'affect qu'elle représente connaît son déploiement le plus varié dans le coeur et l'esprit de l'homme, ses formes et ses défis se renouvellent de génération en génération. Aujourd'hui, ses objets et moyens de propagande sont d'une complexité et d'une ampleur inédites. Quant à sa gestion, elle est des plus problèmatiques : la confiance moderne dans la gestion scientifique des risques et des menaces est fortement ébranlée depuis le milieu du siècle dernier. En sorte qu'il n'est pas exagéré de dire qu'un des enjeux majeurs de nos sociétés est d'assurer en même temps la gestion éclairée des peurs et le contrôle social de ce qui est censé y remédier : les compétences.

D'où les deux grands axes d'interrogation pris en charge par les leçons publiques organisées par l'École des sciences philosophiques et religieuses les années académiques 2003-2004 et 2004-2005. Le premier, «De quoi avons-nous peur ?», concerne l'investigation de la spécificité des peurs contemporaines ; le second, «La peur bonne ou mauvaise conseillère?», a trait aux modes de gestion qui en sont proposés aujourd'hui.

Livre broché - 37,00 €

Spécifications


Éditeur
Presses de l'Université Saint-Louis
Coordination éditoriale de
Anne-Marie Dillens,
Collection
Collection générale
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Psychologie et éducation > Psychologie sociale et des organisations
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences économiques
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre
2006
Type d'ouvrage
Monographie

Livre broché


Date de publication
01 janvier 2006
ISBN-13
9782802801702
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 235
Code interne
9782802801702
Format
150 x 230 cm
Poids
351 grammes
Prix
37,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Sommaire


Introduction
par Anne-Marie DILLENS


Première partie : De quoi avons-nous peur ?

De quoi avons-nous peur ?
par Alain VANIER
Le péché et la peur en Occidentt
par Jean DELUMEAU
Éloigner la peur au seuil de la modernité : les interprétations humanistes de Montaigne et Cervantès
par Dominique de COURCELLES
La menace terroriste : entre logiques expertes et mobilisation des passions politiques
par Isabelle SOMMIER
Règles d'engagement, ultra stratégique occidentale et désignation de l'adversaire : entre culture de la peur et peur de ses peurs
par Jean-Jacques ROCHE
Anthropologie de l'assurance
par François EWALD
Deuxième partie : La peur, bonne ou mauvaise conseillère ?
L'heuristique de la peur ou qui a peur de Hans Jonas ?
par Jean GREISCH
Metu Carere, insuffisance éthique, ou démagogie politique ?
par François GUERY
Quelles raisons pour la peur dans les sciences et techniques de la vie ?
par Claude DEBRU
Peurs, espoirs, expertise et valeurs. L'exemple des biotechnologies
par Axel KAHN
Introduction au catastrophisme éclairé
par Jean-Pierre DUPUY
L'évidence sécuritaire
par François EWALD
Peur du chômage, peur des chômeurs
par Jean-Baptiste DE FOUCAULD