S'émanciper par les armes ?

Sur la violence politique des femmes

Dans le sillage de la contestation sociopolitique de la fin des années 1960, les démocraties occidentales connaissent une vague de violence révolutionnaire dont des hommes et des femmes s'emparent comme d’un outil politique. Lire la suite

Les groupes armés d'extrême gauche se caractérisent par une implication et un engagement remarquables des femmes. Le climat des années 1970, les situations de résistance et les luttes de libération sont propices à la renégociation des rôles masculins et féminins. Les femmes sont également au coeur du projet de libération nationale de certaines organisations de la gauche turque et kurde, aujourd’hui encore, comme elles l’ont été en Amérique latine ou en Asie du Sud.


Interroger la violence politique des femmes revient à porter l’accent sur un phénomène quasi exclusivement décliné au masculin. Pourtant, le genre constitue un outil heuristique pour saisir ce que la féminisation fait à la violence politique et
à son inscription dans l’espace sociopolitique. En croisant les dimensions sociale, politique et sexuée, le recueil S’émanciper par les armes ? propose des lectures interdisciplinaires de la lutte armée au féminin et revisite les systèmes de valeurs dans lesquels la violence politique et la violence des femmes sont prises.


Caroline Guibet Lafaye est directrice de recherche au CNRS (Centre Émile Durkheim, CNRS, université de Bordeaux). Agrégée et docteure en philosophie de l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne, elle consacre ses recherches en sociologie et philosophie politique à l’analyse des représentations et des croyances relatives à la justice sociale et aux processus de radicalisation. Elle coordonne aujourd’hui un programme de recherche sur les luttes armées en Europe et au Moyen‑Orient.
Alexandra Frénod est ingénieure d’études au CNRS (GEMASS, Paris Sorbonne, CNRS). Elle participe à la production et à l’analyse de données de projets de recherche portant notamment sur la perception des inégalités et le sentiment de justice d’une part et sur les processus de radicalisation politique et religieuse d’autre part.


Livre broché - 25,00 €

InfoPour plus d'informations à propos de la TVA et d'autres moyens de paiement, consultez la rubrique "Paiement & TVA" ci-dessous.

Spécifications


Éditeur
Presses de l'Inalco
Auteur
Sous la direction de Caroline Guibet Lafaye & Alexandra Frénod,
Collection
Transaire(s)
Langue
français
BISAC Subject Heading
SOC000000 SOCIAL SCIENCE
Code publique Onix
01 Grand public
CLIL (Version 2013-2019 )
3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES
Date de première publication du titre
26 novembre 2019

Livre broché


Date de publication
26 novembre 2019
ISBN-13
9782858313273
Ampleur
Nombre absolu de pages : 238
Code interne
100066
Format
16 x 24 cm
Prix
25,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Sommaire


Introduction

Caroline Guibet Lafaye 


Regards sur la violence politique des femmes
Fanny Bugnon 


Action clandestine et militarisation :
les dimensions contraignantes de la lutte armée
Ami-Jacques Rapin


La participation des femmes dans les luttes armées :
une grille d'analyse féministe transversale
Jules Falquet


Ulrike Marie Meinhof (1934-1976).
Du journalisme engagé à la lutte armée : une trajectoire politique
Anne Steiner


Louisette et Dipuo, combattantes du FLN et de l’ANC :
engagement et transgression
Laetitia Bucaille


De la subversion à l’instrumentalisation : trajectoires combattantes féminines
et réaffirmation du patriarcat dans le Pérou de l’après-conflit
Camille Boutron


La place des opérations-martyres au féminin dans les stratégies d’émancipation
des organisations combattantes au Liban
Carole André-Dessornes 


La production idéologique des rapports sociaux de genre
au sein du PCP‑Sendero Luminoso
Maritza Felices-Luna 

Militariser les femmes.
Doctrines, pratiques et critiques du féminisme martial en Asie du Sud
Laurent Gayer


Penser l’engagement et la violence des combattantes kurdes :
des femmes en armes au sein d’ordres partisans singuliers
Olivier Grojean 


Bibliographie générale 
Index 
Présentation des auteurs 


Extrait


Voir sur Open Edition