Identitades femeninas, cultura y desarrollo

Un estudio comparativo en el medio rural peruano
Première édition

Qu'est-ce que c’est être une femme? Qu'est-ce que cela signifie pour les femmes issues de deux zones rurales du Pérou, différentes au niveau de la culture, de la géographie, de la formation sociale et de l’ économie ? Quelles sont leurs contributions au processus de développement? Voici les questions centrales de la thèse.

Les réponses obtenues de la part de plus de 80 femmes interviewées sont frappantes. Les définitions, mandats et bénéfices des féminités sont différentes pour chaque groupe social. Les dames de la montagne sur-définissent leurs féminités par rapport au travail et à l’organisation, tandis que sur la côte nord, elles le font en fonction de la maternité et des tâches domestiques. Les premières situent les axes centraux de leur féminité dans leur participation dans l’espace public, et les secondes le font dans l’espace privé. A partir de l’enquête comparée sur la construction des identités féminines dans deux zones rurales, nous constatons que les féminités se constituent par un processus historique complexe dans lequel les dimensions d’ordre socio-économique s’institutionnalisent et sont institutionnalisées avec des ordres de genre particuliers. De cette manière, la thèse veut réaffirmer, à partir d’une étude empirique, la validité théorique de la conception des identités de genre comme constructions socio-historiques et culturelles qui s’assument de façon subjective et collective. A partir du travail, l’organisation ou la maternité, les femmes des deux zones sont compromises dans l’élaboration et l’implémentation de propositions de développement dans leur village. On trouve en les femmes un courage qui les mène à une organisation croissante tout comme la lutte pour la justice et la liberté- est interprétée et réclamée de manière diverse et en fonction de leurs propres histoires en tant que femmes et en tant que partie d’un collectif. Les dames semblent mener des processus qui supposent une rénovation des visions du développement à partir de leurs expériences féminines, mais aussi en relation avec leurs identités culturelles et leur situation sociale. Cela se produit dans un ensemble de tensions et de conflits qui impliquent de penser en processus de transition, non terminés mais suggestifs pour ce qu’ils expriment en matière d’agency et de construction d’alternatives.


Livre broché - En espagnol 23,00 €

InfoPour plus d'informations à propos de la TVA et d'autres moyens de paiement, consultez la rubrique "Paiement & TVA" ci-dessous.

Spécifications


Éditeur
Presses universitaires de Louvain
Auteur
Patricia Ruiz Bravo Lopez,
Collection
Thèses de la Faculté des sciences économiques, sociales, politiques et de communication
Langue
espagnol
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences politiques et sociales > Anthropologie
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences économiques > Économie du développement
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences de la population et du développement > Étude du développement
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences politiques et sociales > Sociologie
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences de la population et du développement
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales
BISAC Subject Heading
BUS000000 BUSINESS & ECONOMICS
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 )
3283 SCIENCES POLITIQUES
Date de première publication du titre
2003
Type d'ouvrage
Thèse

Livre broché


Date de publication
2003
ISBN-13
9782930344256
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 283
Code interne
2930344253
Format
16 x 24 x 1,5 cm
Poids
455 grammes
Prix
23,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Sommaire


PRESENTACIÓN

CAPITULO I
NUESTRO PUNTO DE PARTIDA

1. Planteamiento del problema
2. Justificación e importancia
3. Objetivos
4. Hipótesis
5. El proceso de investigación.: la metodología de trabajo<