La Vulnérabilité du monde

Démocraties et violences à l'heure de la globalisation
Première édition

La chute du mur de Berlin ne comportait-elle pas la promesse d'une paix durable ? Ce livre analyse la perpétuation de violences de toutes sortes dans un monde dont le totalitarisme ne constitue plus la référence centrale.

À l'heure de la globalisation, il montre que ces violences relèvent de dynamiques hétérogènes : conflits armés, mais aussi arbitraire étatique, brutalités du capitalisme, exclusions physiques ou symboliques. Parallèlement, il souligne combien les sociétés résistent à de telles violences, en faisant usage du droit, des politiques publiques, des leviers socio-économiques, des pratiques artistiques.

Scandant les différentes parties du livre, trois études manifestent, photos à l’appui, la fonction éthique et politique de l’art. En contrepoint de la barbarie, l’aspiration à la beauté déstabilise la rhétorique de l’oubli, favorise le travail critique et le retour sur soi.

Toute la force du livre tient dans le dévoilement de ces poussées contradictoires. Quelle en sera l’issue ? Nul ne le sait. Alors que les interdépendances techniques et économiques n’ont jamais été aussi fortes, notre monde est traversé par des divisions profondes. Le sens commun est en crise. Le projet démocratique y survivra-t-il ?

Fruit d’une collaboration pluriannuelle entre l’Université catholique de Louvain et l’Université nationale de Colombie, ce livre réunit les contributions de nombreux spécialistes à travers le monde, issus de disciplines variées (philosophie, droit, sciences politiques, histoire, sociologie, psychologie). Parti d’un intérêt croisé pour un pays – la Colombie – où la violence apparaît comme une caractéristique structurelle, mais qui dispose de l’une des constitutions démocratiques les plus avancées de la région, il étend son champ de préoccupations à l’Amérique latine (Mexique, Pérou, Chili), à l’Afrique (Tunisie, Rwanda), à l’Asie du Sud-Est et à l’Europe.


PDF (PDF) - 20,00 €
Livre broché - 31,00 €

InfoPour plus d'informations à propos de la TVA et d'autres moyens de paiement, consultez la rubrique "Paiement & TVA" ci-dessous.

Spécifications


Éditeur
Presses universitaires de Louvain
Directeur éditorial
Leopoldo Múnera Ruiz, Matthieu de Nanteuil,
Collection
Hors collection (Presses universitaires de Louvain)
Langue
français
BISAC Subject Heading
SOC026000 SOCIAL SCIENCE / Sociology > SOC002010 SOCIAL SCIENCE / Anthropology / Cultural & Social
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 )
3081 Sciences sociales
Date de première publication du titre
14 janvier 2014

Livre broché


Date de publication
14 janvier 2014
ISBN-13
9782875582461
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 342
Code interne
89090
Format
16 x 24 x 1,8 cm
Poids
555 grammes
Prix
31,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

PDF


Date de publication
14 janvier 2014
ISBN-13
9782875582478
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 342
Code interne
89090PDF
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Sommaire


INTRODUCTION
Penser la violence après le totalitarisme
Matthieu de Nanteuil
1. Démocratie libérale vs totalitarisme : penser la continuité dans la discontinuité 17
2. La démocratie au-delà du libéralisme ? 23
3. Sur