Essorer les images

Essorer : du latin exaurare « exposer à l'air » ; de ex- « hors de » et aura « vent, air ». Lire la suite

Le mot a d'abord conservé le sens latin. Il nous plait qu’en essorant les images, nous leur fassions prendre l’air pour y croiser d’autres images, et que le vent les marie, fût-ce, à première vue, contre leur gré.
Mais essorer s’est ensuite spécialisé dans le sens de « faire sécher », et moins par exposition au vent que par pression mécanique : essorer du linge, une salade, un fromage. On peut même en arriver à essorer quelqu’un en épuisant ses ressources, sa vitalité. Mais nous espérons n’avoir pas réussi à ce point…


Jean-Jacques Didier est un enthousiaste oblique, un sceptique à éclaircies, un amoureux malgré les marées. On sait qu’il écrit, dessine et réalise des collages. Mais il en est le premier étonné.
Pierre Tréfois euphorise et mélancolise, via aphorismes, dessins et poèmes, son effroi climato-angoissé et ses convictions phalanstériennes.


Livre broché - 12,00 €

Spécifications


Éditeur
Éranthis
Auteur
Jean-Jacques Didier, Pierre Tréfois,
Collection
Écriture
Langue
français
BISAC Subject Heading
POE000000 POETRY
Code publique Onix
01 Grand public
CLIL (Version 2013-2019 )
3667 ARTS ET BEAUX LIVRES
Date de première publication du titre
29 novembre 2019

Livre broché


Date de publication
19 novembre 2019
ISBN-13
9782874830204
Ampleur
Nombre absolu de pages : 42
Code interne
99886
Format
17,5 x 17 cm
Prix
12,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage