Le grand tournant de la société Moldave

« Intellectuels » et capital social dans la transformation post-socialiste

Ce livre analyse le changement systémique postsocialiste en République de Moldavie. Il mobilise la problématique du capital social, au sens de Pierre Bourdieu, afin d'analyser la diversité de stratégies et de trajectoires des « intellectuels », tels que définis au sein de la société moldave de type soviétique, dans le post-socialisme. Lire la suite

S'appuyant sur les résultats de deux enquêtes de terrain, ce travail met en avant l’idée que cette diversité peut dégager les traits caractéristiques du capitalisme post-socialiste moldave. Il rompt ainsi avec une vision téléologique et universaliste d’un système pour le penser selon ses propres particularités institutionnelles, historiques, politiques, culturelles.
S’inscrivant dans une démarche socio-historique et conjuguant différents champs des sciences sociales,
cette recherche apporte une lecture comparative entre la trajectoire de ces « intellectuels » de 1980 à
2000, période couvrant trois régimes spécifiques d’accumulation : un propre à la fin du système socialiste
de type traditionnel, un autre propre au système socialiste réformateur et un troisième relevant du système post-socialiste moldave. Elle montre que les tensions engendrées par les différents régimes
d’allocation et de distribution des ressources peuvent être régulées par le volume du capital social accumulé par les individus. La problématique du capital social apparaît ainsi centrale, permettant de voir comment s’articulent la dynamique institutionnelle et l’action.

Dorina Roșca est docteure en socio-économie du développement.
Elle est chercheure au Centre d’études des modes d’industrialisation (EHESS), membre du comité éditorial de la revue Economie și Sociologie (Institut national des recherches en économie de
l’Académie des sciences de Moldavie) ainsi que membre fondateur et présidente de l’Institut européen d’études du développement (IEED).
Ses recherches actuelles portent sur l’importance et les métamorphoses des solidarités privées à travers la problématique migratoire moldave et leur effet de « retour » sur la dynamique systémique du pays d’origine des migrants.


Livre broché - 30,00 €

InfoPour plus d'informations à propos de la TVA et d'autres moyens de paiement, consultez la rubrique "Paiement & TVA" ci-dessous.

Spécifications


Éditeur
Presses de l'Inalco
Marque d'éditeur
Presse inalco
Auteur
Dorina Rosca,
Collection
EuropeS
Langue
français
BISAC Subject Heading
POL000000 POLITICAL SCIENCE
Code publique Onix
01 Grand public
CLIL (Version 2013-2019 )
3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES
Date de première publication du titre
21 février 2019
Type d'ouvrage
Numéro de revue

Livre broché


Date de publication
25 février 2019
ISBN-13
9782858312986
Ampleur
Pages chiffres romains : 356
Code interne
98631
Format
16 x 24 cm
Poids
567 grammes
Prix
30,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Sommaire


Remerciements 
Annotation sur la translittération
Introduction 
Repères historiques sur le système socialiste moldave : éducation, emploi,
structure socio-économique 
« Intellectuel » moldave : une notion politiquement et socialement
construite
Structure et hiérarchie du groupe des « intellectuels » 
Le capital social : clé d'analyse des inégalités dans une économie
de pénurie 
Les réformes économiques et politiques de la perestroïka moldave 
Les acteurs de la perestroïka et le capital social politique hérité
Les stratégies de reconversion au sein du socialisme réformateur 
L'économie mixte de transition moldave 
Changement axiologique et redéfinition du capital social 
Les trajectoires des « intellectuels » dans le post-socialisme moldave :
reconversion du capital social dans le milieu urbain et rural 
Les « intellectuels » au sein d’un nouveau modèle économique basé
sur l’émigration 
Conclusions