L'esprit des droits

Philosophie des droits de l'homme

Alors qu’elle apparaît plus que jamais comme un critère essentiel de légitimité de la politique et du droit, l’idée des droits de l’homme n’en implique pas moins plusieurs difficultés d’ordre théorique. Depuis les déclarations fondatrices du XVIIIe... Lire la suite

Alors qu’elle apparaît plus que jamais comme un critère essentiel de légitimité
de la politique et du droit, l’idée des droits de l’homme n’en implique pas
moins plusieurs difficultés d’ordre théorique. Depuis les déclarations fondatrices
du XVIIIe siècle, le développement des droits de l’homme s’est soldé par
une hétérogénéité qui rend leur portée et leur cohérence incertaines. Les fondements
de leur propre validité, de même que l’universalité qu’ils revendiquent,
demeurent controversés. Enfin, l’évolution contemporaine des droits
semble dévoiler certaines limites du paradigme qu’ils incarnent.
Ces incertitudes et ces interrogations définissent les enjeux du présent ouvrage.
Après s’être attaché, dans un premier temps, à éclairer la complexité interne
des droits de l’homme, l’ouvrage développe une analyse critique des principaux
arguments d’ordre philosophique qui ont été élaborés pour justifier leur
légitimité. Cette analyse conduit à proposer une conception normative des
droits fondée sur les exigences de la démocratie. Cette conception se distingue
non seulement des classifications usuelles des droits, mais aussi de
toute référence à un modèle unique, regroupant des droits équivalents et indivisibles.
Par ailleurs, même si, en apparence, l’universalité des droits ne peut plus
trouver sa justification dans les postulats du droit naturel, les arguments relativistes
se heurtent pour leur part à des objections décisives : l’ouvrage explore
par conséquent les voies possibles d’une véritable universalisation des
droits de l’homme. Cette perspective universaliste ne permet cependant pas
de méconnaître les diverses limites que comporte la notion de droits de l’homme.
Qu’elles soient révélées par la reconnaissance de nouveaux droits malaisément
assimilables aux droits antérieurs ou par les conditions d’application
des droits dans des domaines spécifiques, ces limites nous invitent à relativiser
les droits de l’homme en les inscrivant dans la perspective d’une
conception plus large de la justice.

Livre broché - 35,00 €

InfoPour plus d'informations à propos de la TVA et d'autres moyens de paiement, consultez la rubrique "Paiement & TVA" ci-dessous.

Spécifications


Éditeur
Presses de l'Université Saint-Louis
Auteur
Philippe Gérard,
Collection
Collection générale
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Droit
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre
2007
Type d'ouvrage
Monographie

Livre broché


Date de publication
2007
ISBN-13
9782802801771
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 256
Code interne
9782802801771
Poids
384 grammes
Prix
35,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Sommaire


Introduction
Chapitre I : L’esprit des droits
Section 1 – Le concept des droits de l’homme
§ 1 – Les droits de l’homme en tant que droits subjectifs
§ 2 – Les droits de l’homme appartiennent à tout individu en tant qu’être humain
§ 3 – Les droits de l’homme et l’État
Section 2 – L’archipel des droits
§ 1 – Les droits civils et politiques ou les ambiguïtés de la liberté
§ 2 – Les droits économiques, sociaux et culturels: travail, besoins et solidarité sociale
§ 3 – Les droits des peuples et les droits de la troisième génération
§ 4 – L’hétérogénéité des droits
Chapitre II : La légitimité des droits
Section 1 – Critiques des droits de l’homme
Section 2 – Tentatives contemporaines de justification des droits
Introduction : dignité, besoins et capacités
§ 1 – Justifications de type transcendantal
§ 2 – Droits de l’homme et principes de justice
Section 3 – Droits de l’homme et démocratie
§ 1 – Les droits de l’homme et l’institution de la démocratie
§ 2 – Orientations normatives
Chapitre III : L’universalité des droits
Section 1 – Les droits de l’homme, une notion à validité limitée ?
§ 1 – Les exigences du développement économique et social
§ 2 – L’autodétermination des peuples
§ 3 – La relativité culturelle des droits de l’homme
Section 2 – L’universalisation des droits de l’homme
§ 1 – Les arguments fonctionnels
§ 2 – Le droit des peuples
§ 3 – Le consensus par recoupement
§ 4 – Les signes de l’universalisation ou les raisons d’un pari
Chapitre IV : Au-delà des droits
Section 1 – L’égalité et la problématique des droits collectifs
§ 1 – L’existence des droits collectifs
§ 2 – La légitimité des droits collectifs
Section 2 – Limites et conflits de droits
Section 3 – Droits et devoirs
Conclusion
Bibliographie