Les fondements de l'économie capitaliste

Introduction à l'analyse économique marxiste du capitalisme contemporain

Comme tout citoyen, un député ou un sénateur doit assumer la responsabilité pénale de ses actes. Il s'agit là d’une exigence essentielle dans un État de droit. Pour autant, cette responsabilité pénale des parlementaires doit-elle s’appliquer selon les mêmes règles que celles auxquelles est soumis tout autre individu ? Ou se prête-t-elle à des tempéraments, voire à des dérogations ? S’efface-t-elle même parfois pour laisser la place à une véritable irresponsabilité ? Les réponses qu’appellent ces questions doivent intégrer diverses exigences liées à la position particulière qu’occupent les parlementaires dans la direction des affaires publiques : il convient de concilier des principes aussi divers que l’État de droit et l’égalité des citoyens, d’une part, et la séparation des pouvoirs et la continuité de l’État et en particulier du travail parlementaire, d’autre part.

En Belgique, le statut pénal des parlementaires donne lieu à un régime d’immunité, qui se décline en deux éléments : l’irresponsabilité, qui couvre les opinions et votes qu’un député ou sénateur exprime dans l’exercice de son mandat parlementaire, et l’inviolabilité, qui couvre tous les autres actes d’un parlementaire, qu’ils soient de nature politique ou privée. Le pluriel est de rigueur : plutôt que d’une immunité, il est question d’immunités parlementaires.

Pour l’une et l’autre de celles-ci, M. Solbreux et M. Verdussen analysent ici les règles constitutionnelles à partir des décisions jurisprudentielles et des commentaires doctrinaux qu’elles ont suscités, mais aussi en se penchant sur la pratique concrète des différentes assemblées parlementaires du pays.


Livre broché - 12,40 €

InfoPour plus d'informations à propos de la TVA et d'autres moyens de paiement, consultez la rubrique "Paiement & TVA" ci-dessous.

Spécifications


Éditeur
Contradictions
Auteur
Jacques Gouverneur,
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences économiques > Économie politique
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences économiques > Théories économiques
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre
11 mars 2020
Type d'ouvrage
Monographie

Livre broché


Date de publication
2005
ISBN-13
9782870900512
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 387
Code interne
71286
Format
160 x 240 cm
Poids
579 grammes
Prix
25,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Sommaire


(EXTRAITS)

CHAP. I : LE FONDEMENT DES BIENS ET SERVICES : LE TRAVAIL

  1. Les aspects matériels communs à tout travail
  2. Les aspects sociaux différenciés du travail

 

CHAP. II : LE FONDEMENT DES PRIX ET DES REVENUS : LA VALEUR

 

  1. Le concept de marchandise
  2. La face cachée de la marchandise : la valeur
  3. L'expression visible de la valeur : le prix
  4. Le fondement des revenus : la valeur nouvelle

CHAP. III : LE FONDEMENT DU PROFIT ET DE L' ACCUMULATION : LA SURVALEUR

 

  1. La source du profit : le surtravail
  2. L'utilisation du profit : l'accumulation

     

 

CHAP. IV : LES RAPPORTS ECONOMIQUES FONDAMENTAUX

 

  1. Présentation des trois rapports
  2. Analyse des influences jouant sur les trois rapports

     

 

CHAP. V : LA CONCURRENCE POUR LE PARTAGE DE LA PLUS-VALUE

 

  1. La répartition de la plus-value globale
  2. Les rapports entre entreprises rentables et non rentables

     

 

CHAP. VI : CAPITALISME ET PRODUCTIONS NON CAPITALISTES

 

  1. Capitalisme et entreprises indépendantes
  2. Capitalisme et entreprises publiques
  3. Capitalisme et secteur institutionnel
  4. Capitalisme et sphère non professionnelle
  5. Travail et revenus dans l'ensemble de la société

     

 

CHAP. VII : TENDANCES ET CONTRADICTIONS FONDAMENTALES DE LA CROISSANCE

 

  1. Le développement de la mécanisation
  2. La contradiction croissante entre socialisation de la production et concentration du capital
  3. L'extension de la production, du salariat et des marchés
  4. La contradiction entre la recherche du profit privé et la satisfaction des besoins sociaux

     

 

CHAP. VIII : CONFLITS ET CONCILIATIONS AUTOUR DU TAUX DE PLUS-VALUE

 

  1. Les procédés pour accroître le taux de plus-value
  2. Les conciliations entre accumulation, consommation salariale et dépenses publiques
  3. Les effets de l'internationalisation du capital productif

 

CHAP. IX : CROISSANCE ET CRISES

 

  1. La croissance avant la Deuxième Guerre
  2. La croissance de 1945 à 1974
  3. La crise structurelle depuis 1975

     

 

CONCLUSION : LA REPRODUCTION DU CAPITALISME

ANNEXES THEORIQUES

 

  1. Positions théoriques adoptées dans le livre
  2. Brève comparaison avec la comptabilité nationale
  3. L' équivalent monétaire des valeurs (E)
  4. La productivité du travail
  5. L'explication des salaires et des différences de salaires
  6. La production de valeur et de plus-value en termes qualitatifs : la question du travail productif
  7. La production de valeur et de plus-value en termes quantitatifs : la question du travail plus productif, plus intensif, plus qualifié
  8. Remarques complémentaires sur les rapports économiques fondamentaux
  9. Une " loi de la baisse tendancielle du taux de profit "?
  10. La répartition de la plus-value entre branches inégalement mécanisées: la loi de la " péréquation du taux de profit "
  11. Les schémas de reproduction
  12. La problématique des classes sociales

LEXIQUE

REPONSES AUX QUESTIONS


Extrait


Texte intégral en PDF à télécharger gratuitement