Nicolas Crousse

Journaliste et critique musical, Nicolas Crousse enfile le costume taillé sur mesure d'Aimable Jr dans les colonnes de feu le quotidien Le Matin. Sa plume satirique et acerbe lui vaut alors des propositions peu recommandables d’un éditeur vénal (Flammarion). C’est donc sous ce sobriquet désolant qu'il publie Grabuge, une invitation à l'insurrection burlesque. Epris d’autres libertés, il file ensuite en solo sur les voies ferrées et pas du tout prosaïques du Transsibérien. Il en revient l’esprit –semble-t-il- apaisé, Aimable Jr redevenu Crousse, et se met à ausculter quelques-unes des voix qui le font, depuis 36 ans déjà, déraison garder.

Partager

Titres avec la participation de Nicolas Crousse