Une description inédite de la cathédrale de Tournai au siècle des Lumières.

Les écrits du chanoine Denis-D. Waucquier, 1742-1752
Edition 29

Une description inédite de la cathédrale de Tournai au siècle des Lumières. Les écrits du chanoine Waucquier, 1742-1752, Par Caroline Heering, Florian Mariage, Jacques Pycke et Claude Sorgeloos. Tournai – Art et Histoire, Instruments de travail, n° 29 Read More

Alors qu'il était responsable de la Fabrique de l’Eglise cathédrale de Tournai, le chanoine Denis-D. Waucquier a consacré dix années à faire connaître et sauver le patrimoine cultuel et culturel de sa cathédrale, menacé tant par ses collègues que par les modifications artistiques du siècle des Lumières. Surtout, il a laissé une description minutieuse du mobilier liturgique, en ce compris les décors de marbre, les vitraux, la paramentique, les tableaux et les épitaphes vouées à la destruction. Un témoignage d’autant plus précieux que, cinquante ans plus tard, la Révolution française provoquerait la destruction de ce patrimoine. L’édition de ces descriptions restées inédites (par Jacques Pycke) a fourni à trois autres chercheurs l’occasion de croiser leurs regards pour sortir de l’ombre ce personnage étonnant, natif de Cambrai, au caractère bien marqué : témoin, compilateur, nostalgique (par Fl. Mariage), pour analyser sa bibliothèque qui dépasse les 10.000 documents, « la plus grosse vente de livres à Tournai au 18e siècle » (par Cl. Sorgeloos), et pour sonder ses préoccupations artistiques qui reflètent à la fois les principes du 'bon goût’ défendus par le clergé des Lumières, tout en étant mêlés d’une admiration tenace pour l’architecture du passé, en particulier gothique (par C. Heering).


Paperback - In French 28.50 €
PDF - In French 19.00 €

Specifications


Publisher
Tournai - Art et Histoire
Edition
29
Author
Caroline Heering, Florian Mariage, Jacques Pycke, Claude Sorgeloos,
Collection
Tournai - Art et Histoire
Language
French
BISAC Subject Heading
HIS000000 HISTORY
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013 )
3377 HISTOIRE
Title First Published
14 November 2017
Type of Work
Journal Issue

Paperback


Product Detail
1 Laminated cover
Publication Date
14 November 2017
ISBN-13
9782875870445
Extent
Main content page count : 252
Code
95871
Dimensions
21 x 29.7 cm
Weight
649 grams
List Price
28.50 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

PDF


Product Detail
1 PDF
Publication Date
14 November 2017
ISBN-13
9782875870452
Code
PDF95871
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Write a commentary

Contents


Avant-Propos (Jacques PYCKE)
Denis-Dominique Waucquier (1689-1761).
Repères bio-bibliographiques (Florian MARIAGE)
Premières années à Tournai 
Au chapitre cathédral : la valeur de la confession 
Traits de caractère : moraliste, misogyne, confident et assidu aux offices 
Un homme de bien(s) 
Témoin, compilateur, historien ? Le protecteur et l'inspirateur de Poutrain
Une oeuvre isolée ? 
Archéologue et historien de l'art ? 
Au chevet de Notre-Dame 
Un nostalgique, partisan de la « classicisation » de la cathédrale
Librorum curiosus amator : un homme de lettres au temps de l’encyclopédie 
Hic jacet amplissimus Dominus Waucquier 
Réception et postérité 
Annexes 
'Rares & Gothiques en papier & en velin’ :
la bibliothèque du chanoine Waucquier (Claude SORGELOOS)
La vente Waucquier
Prêtre et chanoine : la théologie 
Un arsenal juridique 
Un inventaire des sciences 
Politique et économie 
Des savoirs nobiliaires : un chanoine mondain ?
Un chanoine gourmand 
Le Grand Siècle : des lettres classiques 
Le monde à portée de la main : la géographie 
Cum figuris : estampes et livres à figures 
Architecture 
Amateur de musique 
Index librorum prohibitorum 
Les outils d’un bibliophile : les bibliographies
Manuscrits et incunables 
L’Europe imprimée
Des doubles à foison 
C’est ce que j’ai cru apercevoir dans mes lectures : un cabinet de travail
Proprement relié : les reliures 
Constitution et devenir d’une collection 
Waucquier bibliophile
Entre « bon goût » et préservation du passé : un chanoine du 18e siècle
face à l’architecture et l’art de son temps (Caroline HEERING)
L’architecture dans les Pays-Bas méridionaux aux 17e et 18e siècles 59
Les « embellissements » des cathédrales gothiques 
L’esthétique du « bon goût » 
La perception du gothique 

Entre description, prescription, collection et conservation : les enjeux d’un manuscrit
Les écrits du chanoine Denis-D. Waucquier, 1742-1752. Édition (Jacques PYCKE)
1. La basilique des Nerviens, ou Description de l’Église cathédrale de Tournay,
1749
Première Partie. Des batimens différens de l’Église de Tournay 
De la première et petite église, cathédrale même, bâtie à Tournay (nos 1 – 8) 
De la grande église cathédrale batie et rebatie à Tournai, et surtout de la
moderne (nos 9 – 16)

Des fondemens de l’église de Tournai (nos 17 – 21) 
De l’ancienneté de l’église de Tournai (nos 22 – 33) 
De l’architecture de l’église de Tournay (nos 34 – 48) 
Du pavé de l’église de Tournai (nos 49 – 52) 
Des portails de l’église de Tournai (nos 53 – 56) 
Description des ornemens du vestibule qui est devant le grand portail (nos 57 –68)

Des deux autres portails de cette église (nos 69 – 72) 
Du portail du côté de l’Escaut (nos 73 – 74) 
Du portail du côté du belfroid (nos 75 – 76) 
Des voûtes de l’église de Tournay et de ce qui les embellit (nos 77 – 79) 
Des toits de l’église de Tournay (nos 80 – 84)
De la couleur des murs de l’église de Tournay (nos 85 – 88) 
Des fenêtres et des vitres de l’église de Tournay (nos 89 – 93) 
Du choeur de l’église de Tournai (nos 94 – 99) 
Des carolles de l’église de Tournai (nos 100 – 105) 
Des différentes chapelles et autels de l’église de Tournay (nos 106 – 109) 
Des deux autels du choeur (nos 110 – 112) 
Des chapelles des nefs (nos 113 – 121) 
Des chapelles de la croisée en général (nos 122 – 137) 
Des chapelles des carolles en général (nos 138 – 163) 
Deuxième partie. Des embelissemens nombreux de l’église de Tournai 
[Des embellissements en général] (nos 164 – 165)
Des marbres de l’église de Tournai (nos 166 – 177) 
Des images et statues de l’église de Tournai, ou des images de sculpture des
Saints et Saintes, à plein relief, qui se trouvent en l’église cathédrale de Tournay
(nos 178 – 179)

Des images sculptées de la Sainte Vierge (nos 180 – 182) 
Les images sculptées du choeur (nos 183 – 192) 
Les images sculptées de la grande nef (nos 193 – 194) 
Les images sculptées des basses-nefs (nos 195) 
Les images sculptées de la croisée (nos 196 – 197) 
Les images sculptées des carolles, du côté de l’Escaut (nos 198) 
Troisième partie. Des meubles de l’église de Tournai
[Par matériau] (nos 199- 209)

2. Histoire des fenêtres en vitres de l’église cathédrale de Tournay
[après 1744]
Histoire des fenêtres et vitres de l’Église cathédrale de Tournay (nos 210 – 212) 

Au dôme (no 213) 
En la nef (nos 214 – 215) 
Les basses nefs (no 216)
Description des vitres de la chapelle-paroisse (nos 217 – 223) 
En la croisée (nos 224) 
Mémoires concernant les vitres du tour du choeur, dit carolles, et de leurs
chapelles (nos 225 – 230)

Histoire particulière des vitres les plus mémorables et même intéressantes de l’église
cathédrale de Tournay (nos 231 – 233)

Les vitres du côté de l’Évangile (nos 234 – 249) 
Les vitres du côté de l’Épitre (nos 250 – 272) 
Aux chapelles suivantes (nos 273 – 278) 
3. Inscriptions des tapisseries de l’Église de Tournay,
qui représentent l’histoire de Jacob, et celles des Saints Piat et Éleuthère
[vers 1742]
Inscriptions des tapisseries qui représentent l’Histoire de Jacob (no 279) 
Inscriptions [de la tenture des Saints Piat et Eleuthère] (nos 280 – 233) 
[La « ruine » du mobilier liturgique de la cathédrale] (no 285/1° – 285/6°) 
4. Épitaphes ôtées en 1742
« Épitaphes qu’on a ôtées en 1742 des places qu’elles occupoient en l’Église cathédrale
de Tournay » (nos 286 – 328)

5. Épitaphes mêlées à un recueil d’obits de la cathédrale
Épitaphes mêlées à un recueil d’obits (nos 329 – 337) 
6. Recueil d’épitaphes
[Recueil d’épitaphes] (nos 338 – 379) 205
7. Recueil des anciennes épitaphes de la cité de Tournay,
de la Cathédrale Nostre-Dame, des paroisses, et de tous les monastères
gisans en ladite ville, depuis 1290 et suivants,
l’année 1509 jusqu’en l’année 1752
[Recueil d’épitaphes] (nos 380 – 403)
Index