Saisir la cour constitutionnelle et la cour de justice de l'Union européenne

CUP 131

Editorial coordination by Paul Martens

La possibilité de faire écarter une loi injuste parce qu'elle contrevient aux exigences d’un traité ou de la Constitution est une arme prodigieuse offerte aux praticiens du droit pour échapper à la règle qui ligotait leur créativité : Dura lex sed lex.

Mais les contrôles de conventionalité et de constitutionnalité sont si complexes et les moyens de les mettre en œuvre si sophistiqués que ces praticiens ne savent pas toujours à qui s’adresser et comment le faire : par voie principale, incidente, préjudicielle, cumulative ?

En optant pour le verbe « saisir » dans les intitulés des exposés, les auteurs ont voulu englober toutes les procédures et aider le praticien à se retrouver dans son dédale.

Désormais, le juge ou l’avocat qui s’inclinerait devant une loi scélérate sans s’interroger sur sa conformité avec des normes supérieures n’est plus un légaliste : c’est un paresseux...


Paperback - In French 76.00 €

Specifications


Publisher
Anthemis
Author
Jean-Thierry Debry, Caroline Naomé, Bernadette Renould, Joëlle Sautois,
Editorial coordination by
Paul Martens,
Collection
Commission Université-Palais (CUP)
Language
French
Publisher Category
Law > European Law
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
Title First Published
01 April 2012
Type of Work
Monograph

Paperback


Publication Date
01 April 2012
ISBN-13
978-2-87455-411-7
Extent
Main content page count : 200
Code
978-2-87455-411-7
Dimensions
16 x 24 x 1.1 cm
Weight
327 grams
List Price
76.00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Write a commentary

Contents


Table des matières


Partie 1
Saisir la Cour constitutionnelle . . . . . . . . . . . . . . 7


1 Saisir la Cour constitutionnelle d'un recours en annulation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Jean-Thierry DEBRY Référendaire à la Cour constitutionnelle Collaborateur scientifique de l’U.Lg.


SECTION 1
Le contenu de la requête . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
A. L’objet du recours en annulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
B. L’identification du requérant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
C. L’exposé des faits et moyens . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
1. L’intérêt à demander l’annulation de la loi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
2. Les moyens . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
D. La signature . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
E. La date . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
F. D’éventuelles demandes incidentes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
G. Un inventaire des pièces . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40


SECTION 2
La langue de la requête . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41


SECTION 3
Les documents joints à la requête . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
A. Une copie de la loi qui fait l’objet du recours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
B. Une preuve de la décision d’intenter le recours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
C. Une copie des statuts du requérant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
D. D’éventuelles autres pièces . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48


SECTION 4
La remise de la requête dans les délais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49


2 Saisir la Cour constitutionnelle d’une demande de suspension . . . . . . . . . . . . . . . . 55
Joëlle SAUTOIS Avocate Suppléante pour le cours de contentieux constitutionnel et assistante en droit constitutionnel à l’U.L.B.
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56


SECTION 1
Éléments essentiels de la procédure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57
A. La demande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57
1. Premières caractéristiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57
2. La demande de suspension fondée sur l’article 20, 1°,
de la loi spéciale du 6 janvier 1989 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
a) Les moyens sérieux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
b) Le risque de préjudice grave et difficilement réparable . . . . . . . . . . . . . . 63
c) La balance des intérêts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74
3. La demande de suspension fondée sur l’article 20, 2°, de la loi spéciale du 6 janvier 1989 . . . . . . . . 75
B. L’audience . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77
C. L’arrêt et ses effets – l’étendue de la suspension . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80
D. La poursuite de la procédure en annulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 81


SECTION 2
En guise de conclusion – Pense-bête . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83


3 Saisir la Cour constitutionnelle d’une question préjudicielle . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
Bernadette RENAULD Référendaire à la Cour constitutionnelle Maître de conférences à l’U.C.L.-Mons


SECTION 1
Au commencement était un doute … . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
A. La juridiction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
B. La norme contrôlée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87
C. Les normes de référence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90
D. L’obligation de poser la question . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99


SECTION 2
Et même peut-être plusieurs doutes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105
A. Multiplicité et concurrence de normes de référence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105
B. Priorité d’un contrôle sur l’autre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 107
C. Les spécificités de l’ordre juridique de l’Union européenne . . . . . . . . . . . . . . 109


SECTION 3
Le doute est communiqué à la Cour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 114
A. La formulation de la question, la relation entre la juridiction a quo et le juge constitutionnel .. . . . . . 114
B. La procédure préjudicielle devant la Cour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119
C. La nature du contrôle exercé par la Cour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126


SECTION 4
La Cour lève le doute . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 128
A. Les réponses de la Cour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 128
B. Le cas particulier des lacunes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131
C. Le maintien des effets de la disposition invalidée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 134


SECTION 5
Et la vie judiciaire reprend son cours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 136
A. La réception de l’arrêt de réponse par le juge a quo et par les autres juridictions .  . . . . . . . . . . 136
B. La réouverture du délai pour introduire un recours en annulation . . . . . . . . 141


Partie 2
Saisir le juge de l’Union . . . . . . . . . . . . . . . . . 143
Caroline NAÔMÉ Référendaire à la Cour de justice de l’Union européenne
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 144


SECTION 1
Interaction entre le recours devant le juge national et les recours devant la C.J.U.E. . . . . . . . . . . . . . 145
A. Compétences de la C.J.U.E. et du juge national . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145
B. Le contrôle du droit de l’Union . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 146
C. La jurisprudence TWD Textilwerke Deggendorf . . . . . . . . . . . . . . . . . . 147
1. La modification des conditions du recours en annulation . . . . . . . . . . . . 148
2. Le développement du droit de l’Union en matière pénale . . . . . . . . . . . . 148
D. L’avis 1/09 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149
E. L’adhésion à la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales (C.E.D.H.) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150
F. Contrôle de validité de la norme de l’U.E. préalable au contrôle de constitutionnalité de la norme nationale de mise en oeuvre . . . . . . . . . . . . 152


SECTION 2
Actualité en matière de recours en annulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . 153
A. Conditions de recevabilité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 153
B. L’application ratione temporis des nouvelles conditions de recevabilité . . . 153
C. Les premières interprétations de l’article 263, 4e alinéa, T.F.U.E. . . . . . . 154
D. Auteur de l’acte attaqué . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 156
E. Gel des fonds – Inscription sur une liste de terroristes . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157
F. Concurrence – Aides accordées par les États . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157
G. Contestation des astreintes dues après un arrêt de manquement . . . . . . . . . . 158


SECTION 3
Actualité en matière de renvoi préjudiciel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 159
A. Situation à la Cour en ce qui concerne les demandes préjudicielles . . . . . . . . 159
B. Traité de Lisbonne : les modifications des textes donnant compétence à la Cour . . .. . . . . . . . . . 159
1. Les dispositions transitoires relatives à l’article 35 du T.U.E. . . . . . . . . . . 160
2. La disparition de l’article 68 du T.C.E. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 161
3. Le droit transitoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 162
C. Les conditions de la compétence de la Cour selon l’article 267 du T.F.U.E. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 163
1. La notion de « juridiction » « d’un État membre » . . . . . . . . . . . . . . . . . . 163
2. L’applicabilité ratione temporis du droit de l’Union aux faits du litige au principal. . . . . . . . . . . . . . . . . 165
3. Le défaut de pertinence de la question – la situation purement interne . . 166
4. L’absence de nécessité de la réponse à la question . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170
5. L’interprétation de la charte des droits fondamentaux . . . . . . . . . . . . . . . 172
D. Les droits et les obligations des juridictions nationales . . . . . . . . . . . . . . . . . . 173
1. Le droit de poser une question . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 174
2. L’obligation, pour les juridictions dont les décisions ne sont pas susceptibles d’un recours juridictionnel
de droit interne, de poser une question . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 177
E. Le contrôle du droit ou de l’application du droit d’un autre État membre . . 178
F. L’appel de la décision de renvoi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180
G. Les propositions de modifications du statut de la Cour de justice de l’U.E.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183
H. La refonte du règlement de procédure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183
I. La procédure accélérée et la procédure préjudicielle d’urgence . . . . . . . . . . . . . 186
Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 192