Les Capitales de cité des provinces de Belgique et de Germanie

Étude urbanistique
First Edition

À l'articulation entre l’urbanisme et l’architecture, deux disciplines fondamentales pour la ville de l’antiquité, cet ouvrage esquisse l’évolution des capitales de province issues de la colonisation romaine, en Gaule Belgique et en... Read More

À l'articulation entre deux disciplines fondamentales pour la ville de l’antiquité, l’urbanisme et l’architecture, cet ouvrage esquisse l’évolution des capitales de province issues de la colonisation romaine, en Gaule Belgique et en Germanie Inférieure


Paperback - In French 27.50 €

Specifications


Publisher
Presses universitaires de Louvain
Author
Catherine Coquelet,
Collection
Hors collection (Presses universitaires de Louvain)
Language
French
Publisher Category
Applied Sciences > Urbanism and Territorial Development
BISAC Subject Heading
ARC000000 ARCHITECTURE > ARC010000 ARCHITECTURE / Urban & Land Use Planning
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013-2019)
3076 Architecture/Urbanisme
Audience
Archéologues, historiens de l'antiquité, architectes, urbanistes
Title First Published
15 May 2011
Type of Work
Thesis
Includes
Bibliography
Original Language
English

Paperback


Publication Date
15 May 2011
ISBN-13
9782874632686
Extent
Main content page count : 368
Legal Copyright Date
D/2011/9964/10
Code
84527
Dimensions
21 x 30 x 1.9 cm
Weight
947 grams
List Price
27.50 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Write a commentary

Contents


PRÉFACE … 5
INTRODUCTION………………………… 9
1. CADRES GÉOGRAPHIQUE ET CHRONOLOGIQUE……… 9
1.1. Cadres géographique et administratif………………………… 9
• Le point de vue géographique………………… 9
• Les points de vue administratif et politique……………………………………… 10
• Les points de vue militaire et économique……………………………………… 11
1.2. Cadre chronologique……………………………………………………………… 12
1.3. Inventaires des villes…………………………………………………………… 12
• Au Haut-Empire…………………………………………………………………… 12
• Au Bas-Empire………………………………………………………………………… 13
2. LA DOCUMENTATION ARCHÉOLOGIQUE………………………………… 13
2.1. Historique des recherches…………………………………… 13
• Les amateurs d'Antiquités……………………………………… 13
• Au XIXe siècle, la formation des sociétés scientifiques régionales …… 14
• L'après-guerre (1940-1945) : les débuts de l'archéologie urbaine ……… 15
• Entre 1960 et 1980 : une prise de conscience scientifique, publique et politique dans un climat d’urgence ……………………… 15
• Et aujourd’hui ? Les tendances d’une nouvelle conception de l’archéologie urbaine …… 16
2.2. Heuristique et évolution de la conception des publications…… 17
3. PERSPECTIVES DE LA RECHERCHE ET MÉTHODOLOGIE………… 19
3.1. Définition des termes urbanisme et ville…………………………… 19
3.2. Méthodologie et objectifs de la recherche…………………………… 20
4. STRUCTURE DE LA RECHERCHE…………………………… 22
CHAPITRE 1 LA NAISSANCE DES CAPITALES DE BELGIQUE ET DES GERMANIES……… 29
1. L’OCCUPATION DES SITES AVANT LA CONQUÊTE ROMAINE……… 29
1.1. Les capitales de cité et les oppida de la fin de La Tène……………… 33
• La capitale succède à un oppidum………………………… 33
• La capitale est établie à proximité d’un oppidum………………………… 33
1.2. Les autres formes de gisements protohistoriques en site urbain………… 36
1.3. Les sources autres que l’archéologie…………………………………… 37
• La littérature antique et l’épigraphie……………………………… 37
• La toponymie………………………………………………… 38
• L’argument ethnographique………………………………………………………… 38
1.4. Les capitales de cité, des fondations ex nihilo matérialisant le déplacement du centre politique et administratif du territoire ?……… 39
2. LES CONDITIONS POLITIQUES ET ADMINISTRATIVES………… 40
2.1. L’argument politico-administratif…………………………………………………… 40
2.2. L’argument militaire…………………………………………………………………………… 41
• Le mobilier militaire (militaria)……………………………………………………………… 41
• La sigillée italique………………………………………………… 43
• Structures militaires à proximité ou à l’emplacement des noyaux urbains……………………… 44
2.3. Une implication des troupes romaines dans la mise en place du cadre urbain ?…………………… 46
3. RESSOURCES GÉOGRAPHIQUES ET TOPOGRAPHIQUES……………… 46
3.1. Positionnement géographique et territorial du chef-lieu………… 46
• Liaisons routières, réseau hydrographique et implantations humaines………… 46
• Localisation des capitales dans l’emprise territoriale des cités……… 48
3.2. Contraintes et avantages topographiques…………………………………… 48
• Positionnement sur le réseau hydrographique………………………………… 48
• Relief et paysage naturels…………………………………………………………… 49
3.3. De l’usage de l’eau…………………………………………………………………… 53
• L’approvisionnement en eau………………………………………………………………… 53
• Le drainage des effluves urbaines……………………………………………………… 54
3.4. L’argument économique…………………………………………………………………… 55
• L’exploitation des ressources locales en milieu urbain : la pierre et la terre……………………… 55
• L’exploitation économique du réseau fluvial………………………………… 56
4. FORMATION DES NOYAUX URBAINS………………………………………… 57
4.1. Noyau urbain et réseau routier…………………………………………………… 57
4.2. Noyau urbain et réseau viaire………………………………………………………… 58
5. CONCLUSIONS………………………………………………………………………………… 59
CHAPITRE 2 ÉTUDE DES COMPOSANTES URBANISTIQUES DES CAPITALES DE BELGIQUE ET DES GERMANIES AU HAUT-EMPIRE……………… 61
1. QUADRILLAGE URBAIN ET TRAME VIAIRE ……… 61
1.1. Les traces de parcellisation antérieures au réseau viaire principal………………… 64
1.2. Le quadrillage urbain fixant le réseau viaire…………………… 67
• Le cardo maximus et le decumanus maximus…………… 67
• L’influence de la topographie et de l’hydrographie dans l’orientation des quadrillages urbains…………… 67
• L’influence du réseau routier dans le choix des axes fondateurs du quadrillage urbain… 78
• Caractéristiques morphologiques des quadrillages urbains………… 82
• Facteurs générant les anomalies du quadrillage urbain : traitement des micro-reliefs naturels, structures protohistoriques : perturbations liées à la pénétration des axes routiers, à l’implantation des constructions publiques, à un développement
urbanistique avancé antérieur au quadrillage……… 87
1.3. Répartition et organisation des insulae au sein du quadrillage……… 88
• Morphologie et dimensions des insulae, mode d’implantation des rues………………………… 89
• Le dimensionnement des parcelles………………… 94
1.4. Extension de la trame viaire……………………… 97
• Chronologie et mode d’extension des quadrillages urbains………… 97
• Contraintes hydrographiques sur l’accroissement de la superficie urbanisée………………… 102
• La formation de quartiers structurés hors de la superficie urbanisée…… 103
1.5. Aménagements topographiques et hydrographiques en relation avec la trame viaire……… 104
• Sur le plan topographique : nivellement des terrains et création de terrasses………………… 104
• Chronologie relative de la mise en place du réseau viaire et de la radicalisation de l’assiette urbaine……………………… 107
• Sur le plan hydrographique (aménagement des berges des cours d’eau)………………………… 107
2. ÉQUIPEMENT DE LA TRAME VIAIRE………………… 108
2.1. Caractéristiques techniques et morphologiques des rues……… 108
• Matériaux employés et mise en oeuvre………… 108
• La largeur des chaussées…………………………………………… 114
2.2. Équipement du réseau viaire…………………………… 115
• Les trottoirs : matériaux employés et dimensions………………… 115
• Les portiques : matériaux employés et mise en oeuvre………… 116
• Évolution de l’équipement par rapport aux rues……………… 116
2.3. Les places publiques……………………………………… 118
2.4. Alimentation, distribution et évacuation des eaux……………… 119
• Réseau d’adduction principal : les aqueducs………………… 119
• Le réseau de distribution…………………… 122
• Captages secondaires : puits, citernes……………… 122
• Évacuation des eaux : le réseau viaire……… 123
• Évacuation des eaux : les égouts collecteurs…………… 124
3. LES ENCEINTES……………………………… 125
3.1. Influence de la topographie et de l’hydrographie sur le tracé des enceintes……… 125
3.2. La morphologie des enceintes………………………… 127
• Les courtines……………………… 127
• Les tours………………………………… 128
• Les portes……………………………………… 129
• Les fossés……………………………………………… 130
4. LES ÉDIFICES PUBLICS…………………………………… 130
4.1. Le complexe monumental du forum…………… 130
• Les premiers ensembles monumentaux : les proto-fora ?…… 130
• Les fora en pierre…………… 136
• Les dimensions des fora…………………… 141
4.2. Les complexes religieux…………………… 142
• Les temples des fora et les capitoles………………… 142
• Les temples classiques hybrides…………… 147
• Les temples gallo-romains……………… 150
4.3. Les édifices de jeux………………… 151
• Théâtres/théâtres-amphithéâtres ou édifices de type mixte……… 151
• Amphithéâtres…………………………… 156
4.4. Les établissements thermaux…………… 158
4.5. Les horrea…………………………… 165
4.6. Les édifices commerciaux……………… 167
• Macella…………………………………………… 167
• Auberge et mansio……………… 169
4.7. Les constructions militaires………………… 170
5. LES CONSTRUCTIONS PRIVÉES………………………… 172
5.1. Diversité des techniques de construction dans l’habitat…………… 172
• Les techniques de fondation et de soubassement des habitats…… 173
• Les techniques en élévation des habitats……………… 178
5.2. Les catégories d’habitat…………………… 178
• Constructions de taille modeste………………… 179
• Constructions de taille moyenne……………… 183
• Constructions de standing……………… 183
5.3. Intégration des locaux artisanaux au sein des habitats…………… 186
• Critères de reconnaissance des sites de production…… 186
• Localisation des sites de production……………… 186
6. INTÉGRATION DES CONSTRUCTIONS DANS LA TRAME URBAINE…… 188
6.1. Intégration des constructions publiques à la trame urbaine……… 188
• Mode d’implantation en milieu urbain/péri-urbain et accès………… 188
• Répercussions de l’évolution des constructions monumentales sur la trame urbaine…… 192
• Les enceintes………………………… 193
6.2. La scénographie urbaine ou association des bâtiments publics en milieu urbain… 194
• Le forum……………………………… 194
• Les édifices religieux et les édifices de jeux………… 195
• Topographie et implantation des constructions…… 195
6.3. Intégration des constructions privées et artisanales à la trame urbaine………… 196
• Les rapports de mitoyenneté………………… 196
• Organisation des habitats riverains de la voirie… 197
• Organisation des habitats au coeur des îlots – systèmes d’accès… 197
6.4. Relations spatiales générales entre constructions publiques et privées/artisanales
dans le cadre urbain : vers une spécialisation des quartiers ?……… 198
• Répartition des édifices publics en milieu urbain……… 198
• Répartition des catégories d’habitats en milieu urbain…… 199
• Répartition des sites de production artisanale en milieu urbain…… 200
6.5. Conclusions…………………… 201
7. EXTENSION DE LA VILLE ANTIQUE…………… 202
7.1. L’estimation de l’extension maximale de la ville………………… 202
7.2. Évolution de l’extension de la ville…………… 203
CHAPITRE 3 CHRONOLOGIE D’ÉVOLUTION URBANISTIQUE DES CAPITALES AU HAUT-EMPIRE… 205
1. ÉVOLUTION DU CADRE URBAIN………………… 205
1.1. Les arguments chronologiques de l’implantation du quadrillage…… 205
• Pertinence des critères de datation du réseau urbain……… 205
• Comparaison avec les chronologies déduites des occupations antérieures…… 207
1.2. Chronologie des transformations/extensions du quadrillage…… 208
2. ÉVOLUTION DE LA PARURE MONUMENTALE……… 209
2.1. Chronologie d’implantation des enceintes……… 209
2.2. Chronologie d’implantation du forum par rapport au quadrillage urbain…… 209
2.3. Chronologie d’implantation des édifices publics……… 210
• Les édifices religieux……… 210
• Les édifices de jeux…………… 210
• Les thermes…………………… 210
2.4. L’évolution chronologique du cadre monumental…… 212
3. ÉVOLUTION DES STRUCTURES D’HABITAT ET D’ARTISANAT……… 213
3.1. Les structures domestiques et artisanales et l’implantation du quadrillage urbain… 213
3.2. Évolution chronologique des techniques de construction et des plans des habitats… 213
• Les techniques de construction………… 213
• Les plans des habitats : datation et évolution……… 214
3.3. Chronologie de développement des quartiers spécialisés dans l’artisanat… 215
4. CONCLUSIONS : LES JALONS CHRONOLOGIQUES DU DÉVELOPPEMENT DES CAPITALES AU HAUT-EMPIRE……… 216
4.1. Mise en place des repères urbains au Ier siècle……… 216
4.2. L’intervention des empereurs dans le développement urbain…… 216
4.3. Un essor urbain aux IIe et IIIe siècles ?…… 218
CHAPITRE 4 LA CRISE URBANISTIQUE AU IIIe SIÈCLE…… 219
1. LA CRISE URBANISTIQUE AU IIIe SIÈCLE…… 219
1.1. Le cadre politique du IIIe siècle……… 219
1.2. Les données archéologiques…… 220
• Les premiers signes matériels (IIIe siècle)… 220
2. ÉVOLUTION DES COMPÉTENCES ADMINISTRATIVES DES CAPITALES…… 224
2.1. Le cadre politique à la fin du IIIe siècle…… 225
2.2. Les sources historiques……… 226
• Les documents officiels……… 226
• Les sources littéraires…………… 227
2.3. Le transfert des compétences administratives……… 229
• L’argument topographique/hydrographique et réseau routier… 229
• L’argument économique…… 229
• La crise urbanistique du IIIe siècle…… 230
• Les arguments politiques et militaires……… 230
CHAPITRE 5 ÉTUDES DES COMPOSANTES URBANISTIQUES DES CAPITALES DE BELGIQUE ET DES GERMANIES AU BAS-EMPIRE…… 233
1. LES FORTIFICATIONS URBAINES……… 233
1.1. Choix des quartiers destinés à être fortifiés……… 236
• Aspects hydrographiques et topographiques……… 236
• Par rapport aux axes principaux de la ville et des autres axes routiers…… 240
• La parure monumentale existante… 242
1.2. Morphologie et technique de construction des ouvrages fortifiés… 244
• Aspects typologiques… 244
• Aspects techniques : courtines et tours……… 258
• Aspects techniques : portes…… 258
• L’équipement des ouvrages fortifiés : les fossés…… 259
1.3. Superficie des fortifications urbaines……… 261
• La superficie intra muros…… 261
1.4. Le rôle des fortifications urbaines………… 263
2. LE CADRE URBAIN : LA RÉORGANISATION DU RÉSEAU VIAIRE… 265
2.1. Aménagements topographiques et hydrographiques……… 265
• Aménagements hydrographiques……… 265
• Aménagements topographiques……… 265
2.2. Les axes majeurs de circulation dans la fortification……… 266
3. LE RÉSEAU VIAIRE ET SON ÉQUIPEMENT……… 269
3.1. Caractéristiques techniques et morphologiques des rues…… 269
3.2. Équipement du réseau viaire…… 270
3.3. Alimentation, distribution et évacuation des eaux……… 271
4. LES CONSTRUCTIONS MILITAIRES…… 271
4.1. Les praetoria………………… 271
4.2. Les casernements………………… 272
4.3. Les fabricae……………… 274
5. LA PARURE MONUMENTALE CIVILE ET RELIGIEUSE DES CAPITALES…… 274
5.1. La parure monumentale héritée du Haut-Empire…… 274
• Le forum……………… 274
• Les édifices religieux…… 277
• Les édifices de jeux…………… 277
• Les thermes………………………… 278
• Les horrea………………… 278
• Les macella………………… 279
5.2. Les édifices publics du Bas-Empire………… 279
• Les basiliques…………………… 279
• Les thermes………………… 281
• Les édifices religieux païens………… 284
• Les greniers publics/horrea…………………… 284
5.3. Matériaux et mise en oeuvre dans les constructions publiques du Bas-Empire…… 286
365
6. LES PREMIERS ÉDIFICES CHRÉTIENS………… 287
7. L’HABITAT ET L’ARTISANAT DANS LES CAPITALES DU BAS-EMPIRE………… 289
7.1. Caractérisation archéologique des découvertes……… 289
7.2. Les structures d’habitat tardives……… 291
• Aspects morphologiques et typologiques……… 292
• L’usage des matériaux légers……… 294
• L’usage des matériaux durs…………… 295
7.3. La place de l’artisanat dans les habitats……………… 295
8. INTÉGRATION DES CONSTRUCTIONS DANS LA VILLE DU BAS-EMPIRE…… 296
8.1. L’organisation des constructions à l’intérieur de la fortification………… 296
• Les bâtiments militaires et les bâtiments publics………… 297
• Bâtiments paléochrétiens………… 297
• Bâtiments privés et artisanaux………… 297
• Les fabricae…………… 297
• Les autres ateliers……………… 298
8.2. L’organisation des constructions à l’extérieur de la fortification…………… 299
• Les bâtiments publics…………… 299
• Les bâtiments privés et artisanaux…………… 300
CHAPITRE 6 CHRONOLOGIE D’ÉVOLUTION URBANISTIQUE DES CAPITALES DE BELGIQUE ET DES GERMANIES AU BAS-EMPIRE…………… 301
1. ÉVOLUTION DU CADRE URBAIN…………………… 301
1.1. Arguments chronologiques sur l’émergence des fortifications urbaines…… 301
1.2. Arguments chronologiques sur le réseau viaire………… 302
2. ÉVOLUTION DE LA PARURE MONUMENTALE……… 303
3. ÉVOLUTION DES STRUCTURES D’HABITAT ET D’ARTISANAT………… 303
4. CONCLUSIONS : LES JALONS CHRONOLOGIQUES DU DÉVELOPPEMENT DES CAPITALES AU BAS-EMPIRE…… 304
4.1. Mise en place des repères urbains à l’aube du IVe siècle…… 304
4.2. Le climat politique des IVe et Ve siècles : les épisodes militaires……… 304
4.3. L’évolution des centres urbains durant le Bas-Empire…… 305
CONCLUSIONS………………… 307
1. LA VILLE DU HAUT-EMPIRE… 307
Avant la ville romaine… le concept politique et urbanistique en Belgique et dans les Germanies……… 307
Qui sont les premiers acteurs dans les capitales de Belgique et des Germanies ?……… 308
À l’origine des villes romaines : vers une structuration de l’espace urbain…… 311
La parure monumentale des villes romaines précoces… Un centre administratif dans la ville ?… 313
Une collectivité humaine : les formes de l’architecture domestique…… 315
La parure monumentale : l’achèvement d’un programme urbanistique ?…… 317
2. LA VILLE DU BAS-EMPIRE : UNE RUPTURE… 319
Une collectivité humaine réfugiée dans ses murs ?…… 319
L’architecture privée dans les villes du Bas-Empire : des abris de fortune ?…… 321
Une ville qui survit sur l’héritage urbanistique du Haut-Empire ?………… 322
CRÉDITS DES ILLUSTRATIONS…………… 325
ABRÉVIATIONS BIBLIOGRAPHIQUES………………… 329
BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE……… 331