Le traité sur l'interdiction des armes nucléaires

Le 7 juillet 2017, Elayne Whyte Gómez, présidente de la conférence des Nations unies pour la négociation d'un instrument juridiquement contraignant visant à interdire les armes nucléaires, annonce l’adoption par 122 États du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN). Read More

La dynamique de l'initiative humanitaire lancée en 2010 a donc permis l’arrivée d’une nouvelle norme dans la mosaïque de traités qui codifie les armes nucléaires. Vu le nombre d’États l’ayant signé et ratifié en quelques mois, l’entrée en vigueur du traité est envisagée pour la fin 2019 voire début 2020.


Le TIAN est la conséquence du non-respect par les États dotés de l’arme nucléaire de leur obligation de désarmement nucléaire. Son arrivée a fait l’objet de très nombreuses critiques de la part des États disposant d’armes nucléaires ou soutenant une politique de dissuasion nucléaire. Les principaux reproches sont que ce traité remettrait en cause le Traité de non-prolifération (TNP), serait incompatible avec des instruments comme le TICE ou encore ne serait pas en accord avec le système de garantie actuellement formulé par l’AIEA.


Comme toute nouvelle norme de droit, celle-ci dérange et est décriée. Pourtant, cette norme, qui vient combler un vide juridique, s’ntègre non seulement aux traités existants (TNP, TICE) et futur (TIPMF) mais vient surtout assurer la sécurité internationale en renforçant le droit international humanitaire et en mettant en oeuvre ce processus de désarmement nucléaire.


Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires, qui est un traité dit « de désarmement humanitaire », offre une opportunité de faire travailler les États ensemble pour parvenir à ce monde sans armes nucléaires. Poursuivre une politique de refus et d’ignorance de son existence serait tout simplement un non-sens et une porte ouverte à la remise en cause de toute l’architecture internationale de sécurité.


Jean-Marie Collin est consultant indépendant sur les questions de défense et de sécurité internationale, avec une expertise plus particulière dans les domaines du contrôle des armements, de la dissuasion nucléaire, de la non-prolifération et du désarmement nucléaire. Il a participé à l’ensemble du processus (2010-2017) dit de « l’initiative humanitaire » et de négociation du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires. Il est également expert et porte-parole pour ICAN France, branche française de la Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires - organisation prix Nobel de la paix 2017 –, et chercheur associé au GRIP.


Paperback - In French 8.00 €
ePub - In French 0.99 €

InfoFor more information on VAT and other payment methods, see "Payment & VAT".

Specifications


Publisher
GRIP
Author
Jean-Marie Collin,
Collection
Rapports du GRIP
ISSN
24666734
Language
French
BISAC Subject Heading
POL000000 POLITICAL SCIENCE
Onix Audience Codes
01 General / trade
CLIL (Version 2013-2019)
3283 SCIENCES POLITIQUES
Title First Published
04 February 2019
Type of Work
Journal Issue

Livre broché


Publication Date
28 May 2018
ISBN-13
9782875586872
Extent
Main content page count : 188
Legal Copyright Date
420 Louvain-la-Neuve, Belgium
Code
96866
Dimensions
17 x 24 cm
Weight
327 grams
Packaging Type
No outer packaging
List Price
16.50 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

PDF


Publication Date
28 May 2018
ISBN-13
9782875586889
Extent
Main content page count : 188
Legal Copyright Date
420 Louvain-la-Neuve, Belgium
Code
96866PDF
List Price
11.00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Write a commentary

Contents


Introduction 5
Préliminaires 5
Présentation du manuel 7
Trois postulats à la base des études pastorales 9
En bref : Qu'est-ce que la praxis selon les philosophes ? 11
1. Expérience, expérience religieuse, expérience de foi 17
Introduction 17
1.1. Entrer dans la problématique élargie : la quête de sens 18
1.2. Approche des sciences humaines 20
1.3. Approche théologique 25
1.4. Exercice pour appréhender la recherche empirique : des expressions de foi eucharistique 31
2. Méthodes et enjeux de la théologie pratique 33
2.1. Les différentes compréhensions d’une discipline aux contours mal définis 33
2.2. Une théologie corrélative 39
2.3. Exercice pour appréhender la « théologie ordinaire » : la foi chrétienne mise à l’épreuve de la souffrance 51
2.4. Une méthodologie empirique 53
2.5. Les lieux d’une théologie pratique (pour information seulement) 66
3. Brève histoire de la théologie pastorale/pratique 71
3.1. Du concile de Trente au concile Vatican II 72
3.2. Le renouveau conciliaire 80
3.3. Quelques théologiens francophones de la fin de la modernité (1970-1990) 90
3.4. La grande mutation actuelle du rapport Église et société 96
4. Des textes sources 105
4.0. En préliminaire : comment lire un texte d’Église ? 105
4.1. Le concile Vatican II 106
4.2. Textes du magistère romain 121
4.3. Le magistère d’Églises francophones 131
5. Modernité liquide et Église liquide 141
5.1. Une réflexion sur l’Église ad intra 141
5.2. Une réflexion sur l’Église ad extra dans sa dimension missionnaire 152
Pour conclure 161
Trois convictions 161
Solutions des exercices 161
Bibliographie de base 163
Annexes 167
1. Exemple de recherche sur des expressions de foi eucharistique 167
2. Jean-Paul II, Pastores dabo vobis, 1992, n° 57 169
3. Lettre à Diognète, fin 2e siècle (extraits) 171
4. 16 récits de personnes confrontées à l’épreuve de la souffrance par violence 173
5. Schéma de l’histoire de la théologie pratique 186