Trop de choses à se dire

Des gens comme on en croise tous les jours. Des maisons devant lesquelles on passe. Que savons-nous des autres ? Ceux-ci voient leurs projets de vie incompris ou malmenés. Read More

Faire de son mieux ne suffit pas toujours… dit l'un d’eux.
Et puis ils découvrent que parfois, au coeur d’un regret,
s’ouvrent de nouvelles pistes. Et que leur revient
le gout du voyage.
Huit rencontres.
Huit nouvelles. Qui nous parlent de nous.

Imaginer quelqu’un. Le poser sur le papier. Le doter
d’un entourage, d’un lieu de vie, de soucis, d’amours, de
bonheurs, de souvenirs, de tout ce qu’il faut pour qu’il
prenne âme et chair. Et puis, avec lui – ou elle – tracer
un chemin…
Lire, écrire, se glisser dans d’autres vies que la sienne,
repousser les murs, Marie France Versailles, psychologue
et journaliste dans une autre vie, espère ne jamais se
lasser du pouvoir des mots. Trop de choses à se dire est
le deuxième recueil qu’elle publie chez Quadrature.



L’objectif des Éditions Quadrature est à la fois
modeste et ambitieux : se dédier complètement à
la nouvelle de langue française.
Pour en savoir plus : www.editionsquadrature.be


Paperback - In French 16.00 €
ePub - In French 9.99 €

Specifications


Publisher
Quadrature
Author
Marie-France Versailles,
Collection
Quadrature
Language
French
BISAC Subject Heading
FIC000000 FICTION
Onix Audience Codes
01 General / trade
CLIL (Version 2013-2019)
3435 LITTÉRATURE GENERALE
Title First Published
07 February 2019

Paperback


Publication Date
07 February 2019
ISBN-13
9782930538907
Extent
Front matter page count (Roman) : 144
Code
98411
Dimensions
13.4 x 21.4 cm
Weight
185 grams
List Price
16.00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

ePub


Publication Date
07 February 2019
ISBN-13
9782930538914
Code
Epub98411
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Write a commentary

Contents


Jean Christian chez lui chez les autres 
Moi toute seule : Alice 
Le cahier rouge de Laura 
Armand à la recherche de l'objet rare
Le secret de Jeanne
Le bain de Juliette
Fiona et son père, un homme qui marche 
Clémence ou la patience des vagues