Droit et Justice en Afrique coloniale

Traditions, productions et réformes

Longtemps restés confidentiels, les domaines de l'histoire du droit et de la justice coloniale connaissent aujourd'hui une activité importante. Celle-ci est portée par l'effet conjoint de l'attention nouvelle qu'y portent les historiens du droit, du renouvellement des études africaines et coloniales francophones et de la visibilité récente que leur a apporté le cinquantenaire des indépendances africaines.

Les historiens africanistes et les historiens du droit s'interrogent de concert sur les modes de production et de transformation du droit
colonial et de la justice coloniale. Ces réalités les renvoient à la plasticité du droit, de l'administration comme des pratiques judiciaires dans le cadre de la rencontre coloniale où des intérêts gouvernementaux font face à des contraintes culturelles et territoriales locales inédites (coutumes, populations locales en résistance, difficile maîtrise du territoire, etc.).

Les huit contributions de cet ouvrage interrogent les modes de production et d'évolution du droit et de la justice. Dans quelle mesure
crée-t-on du neuf ? Recycle-t-on, adapte-t-on l'ancien, les héritages de métropole ? Par ailleurs, on peut observer le processus de création à l'œuvre, et s'interroger sur les contextes propices aux transformations juridiques et judiciaires, ainsi que sur les modes de création en eux-mêmes ; dans quelle mesure le fait colonial est-il un facteur d'innovation juridique, admnistrative et judiciaire ? Ces questions seront abordées dans une perspective attentive à la multiplicité des expériences et des modes de colonisation.


Livre broché - 35,00 €

Spécifications


Éditeur
Presses de l'Université Saint-Louis
Coordination éditoriale de
Bérengère Piret, Charlotte Braillon, Laurence Montel, Pierre-Luc Plasman,
Collection
Travaux et Recherches
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Droit
BISAC Subject Heading
LAW000000 LAW
Code publique Onix
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013 )
3259 DROIT
Date de première publication du titre
18 mars 2014
Type d'ouvrage
Monographie

Livre broché


Details de produit
1 Couverture pelliculée
Date de publication
18 mars 2014
ISBN-13
978-2-8028-0216-7
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 214
Code interne
978-2-8028-0216-7
Format
16 x 24 x 1,2 cm
Poids
349 grammes
Prix
35,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Sommaire


Tables de matières

Introduction : Vers une histoire post-coloniale de la justice et du droit en situation coloniale ?, par Xavier Rousseaux
Un État de non-droit? L'établissement du pouvoir judiciaire au Congo léopoldien (1885-1889), par Pierre-Luc Plasman
Le contrôle des magistrats dans le Congo léopoldien, d'après les registres du service du Personnel d'Afrique (SPA) (1885-1908), par Laurence Montel
Hyppolite Martin contre ministère public. De la répression judiciaire des violences commises par les agents de la colonie, par Bérengère Piret
Les juifs d'Algérie et la citoyenneté (1870-1902). Les enjeux d'un statut contesté, par Florence Renucci
De l'« exception » et du « droit commun » en situation coloniale : l'impossible transition du code de l'indigénat vers la justice indigène en AOF, par Laurent Manière et Bénédicte Brunet-la Ruche
Nouvelles perspectives sur le droit judiciaire au Congo belge et les acteurs de la justice coloniale : la procédure d'annulation des jugements « indigènes », par Charlotte Braillon
« Une œuvre d'étaiement et de reconstruction ». Notes sur la fabrique du droit coutumier, le pouvoir colonial et
l'ordre du mariage dans le Congo belge de l'entre-deux-guerres par Amandine lauro
Conclusions par Nathalie Tousignant