Homo ludens en la Revolución

Una lectura de Nellie Campobello

Ce livre propose une lecture de l'oeuvre de Nellie Campobello (1900-1986) à partir des théories du jeu, et plus particulièrement de l’ouvrage Homo ludens (1938) de Johan Huizinga. Les trois textes que l’auteure a écrit à la première personne constituent l’axe principal de l’analyse: Cartucho (1931), Las manos de mamá (1937) et le « Prólogo » autobiographique par lequel elle introduit ses œuvres complètes publiées en 1960. Le livre s’intéresse également aux poèmes écrits au début et à la fin de sa carrière littéraire, au livre qu’elle a publié sur les campagnes de Pancho Villa, ainsi qu’à l’essai rédigé avec sa soeur Gloria sur les Ritmos indígenas de México. Enfin, une deuxième lecture de Cartucho est proposée à partir d’une série de recours stylistiques, qui peuvent être qualifiés de primitivistes, et qui permettent de présenter Campobello comme une précurseure du Rulfo de Pedro Páramo.


Livre broché - 24,00 €

Spécifications


Éditeur
Presses universitaires de Namur
Auteur
Kristine Vanden Berghe,
Collection
Langues et littératures
Langue
français
Site web ressource
Publisher’s website for a specified work
Catégorie (éditeur)
Philosophie, lettres, linguistique et histoire > Langues, liguistique et littératures
Catégorie (éditeur)
Philosophie, lettres, linguistique et histoire
BISAC Subject Heading
LAN000000 LANGUAGE ARTS & DISCIPLINES
Code publique Onix
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013 )
3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES
Date de première publication du titre
28 août 2013
Type d'ouvrage
Monographie

Livre broché


Details de produit
1 Couverture pelliculée
Date de publication
28 août 2013
ISBN-13
9782870378021
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 206
Code interne
978-2-87037-802-1
Format
15 x 22 x 1,1 cm
Poids
292 grammes
Prix
24,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Extrait