Politique sociale et transformation sociale

Justice et mouvements sociaux dans le domaine de l'enseignement supérieur en Colombie 1998-2014

Cette thèse analyse l'incidence et le potentiel transformateur du Mouvement étudiant colombien et de l'Université autonome indigène interculturelle dans le domaine de l'éducation supérieure en Colombie, pour la période... Continuer

Cette thèse analyse l'incidence et le potentiel transformateur du Mouvement étudiant colombien et de l'Université autonome indigène interculturelle dans le domaine de l'éducation supérieure en Colombie, pour la période 1998-2014.
Faisant appel aux objectifs et aux méthodologies proposés par la sociologie des émergences, elle propose une théorie relationnelle de l'exclusion et de l'inégalité qui, tout en montrant les composants structurants, participatifs et positionnels sur lesquels se construisent les relations sociales, défend la pertinence des concepts de jouissance et de production du commun, égalité des places et épistémologies de l´injuste, pour comprendre ce que sont l´exclusion et l'inégalité, et ce que signifie le dépassement de telles relations. La thèse étudie la façon dont le Mouvement étudiant colombien et l'Université autonome indigène interculturelle ont tenté de surmonter les situations d´exclusion et d'inégalité provoquées par les relations de classe sociale, d'appartenance ethnique, de genre, de provenance régionale, de dépendance internationale, de handicap et d´épistémicide, dans le domaine de l'éducation supérieure. En reconnaissant les types de transformation rupturiste, contre-hégémonique et symbiotique, qui surgissent dans le cadre des luttes sociales, elle définit l'incidence et le potentiel transformateur des luttes étudiantes et indigènes dans leur défense de l'éducation supérieure comme un droit et un bien commun dont le fondement est le dialogue interculturel, en opposition au système d'éducation supérieure massifié, hiérarchique et hétéronome qui se consolide en Colombie.


Livre broché - 33,30 €

Spécifications


Éditeur
Presses universitaires de Louvain
Auteur
Andrés Felipe Mora Cortés,
Set
Thèses de l'Université catholique de Louvain (UCL)
Langue
français
Site web ressource
Publisher’s website for a specified work
BISAC Subject Heading
SOC026000 SOCIAL SCIENCE / Sociology
Code publique Onix
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013 )
3081 Sociologie, sciences sociales
Date de première publication du titre
10 juillet 2017

Livre broché


Date de publication
10 juillet 2017
ISBN-13
9782875585608
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 466
Dépôt Légal
417 Louvain-la-Neuve, Belgique
Code interne
95015
Format
16 x 24 x cm
Poids
736 grammes
Prix
33,30 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Sommaire


INTRODUCTION ................................................................................... 1
PREMIÈRE PARTIE
I UNE THÉORIE RELATIONNELLE DE L´EXCLUSION ET
L´INÉGALITÉ : À LA RECHERCHE DU POTENTIEL
TRANSFORMATEUR DE LA POLITIQUE SOCIALE. ................... 7
1.1 Reproduction, changement et transformation : une théorie de la
transformation sociale à partir de la politique sociale ................................ 8
1.1.1 Comment se reproduisent les relations d´exclusion et
d´inégalité ? mécanismes et institutions ............................................... 12
1.1.2 Les luttes sociales, le changement et la transformation à partir
de la politique sociale ........................................................................... 18
1.2 Une théorie relationnelle de l´exclusion et l´inégalité : les
singularités comme sujets et objets des relations sociales ........................ 27
1.3 La transformation dans le composant participatif des relations
sociales : le dépassement de l´exclusion et la jouissance et la production
du commun ............................................................................................... 34
1.4 La transformation dans le composant positionnel des relations :
l´égalité des places contre le mythe de l´égalité des chances ................... 42
1.5 La transformation dans le composant structurant des relations
sociales : les épistémologies de l´injuste et les huit principes d´action
collective .................................................................................................. 47
1.6 Conclusion .................................................................................... 52
II VERS UNE ÉPISTÉMOLOGIE DE L'INJUSTE : LA CRITIQUE
SOCIALE ET LE DIALOGUE ENTRE LES SAVOIRS .................. 57
2.1 Du « falsificationnisme naïf » au « falsificationnisme sophistiqué »
: raison, contrôle social et épistémicide .................................................... 61
2.2 Science et histoire : l’évolutionnisme scientifique et les révolutions
« depuis le haut » chez Thomas Kuhn ...................................................... 66
2.3 La reconnaissance à travers la non-autorité de la raison : la science
moderne et l’anarchisme méthodologique de Paul Feyerabend ............... 71
2.4 L’écologie des savoirs : la justice cognitive contre « le gaspillage
de l’expérience »....................................................................................... 76
2.5 Critique sociale, dialogue des savoirs et critère de « tous ceux qui
ont été rendus invisibles » ........................................................................ 80
2.6 Conclusion .......................................................................................... 91
III LES LUTTES ET MOUVEMENTS SOCIAUX DANS LE
CADRE D´UNE THÉORIE RELATIONNELLE DE
L´EXCLUSION ET DE L´INÉGALITÉ : DIMENSIONS ET
OUTILS POUR SON ANALYSE ......................................................... 95
3.1 Les luttes et mouvements sociaux comme agents de transformation
et signes des injustices sociales. ............................................................... 97
3.2 Éléments théoriques pour analyser les actions collectives dans un
contexte de relations structurantes multi-centrées. ................................. 103
3.3 Actions collectives en Amérique Latine : Communautés en
mouvement ou mouvements sociaux ? ................................................... 109
3.4 Politiques publiques et action collective : entre les communautés
de politique et les réseaux sociaux critiques ........................................... 116
3.5 Conclusion .................................................................................. 123
IV QUATRE APPROXIMATIONS À LA POLITIQUE SOCIALE :
UNE COMPARAISON AVEC LA THÉORIE RELATIONNELLE
DE L´EXCLUSION ET L´INÉGALITÉ ........................................... 127
4.1 Théorie du néo-assistanat : lutte contre la pauvreté et promotion
sociale 130
4.2 La théorie de la régulation : reproduction capitaliste, crise et
contradiction sociale ............................................................................... 138
4.3 L´approche fondée sur les droits de l´homme : intégration sociale
et développement humain ....................................................................... 144
4.4 Théorie relationnelle de l´exclusion et de l´inégalité : justice
sociale et luttes sociales .......................................................................... 156
4.5 Conclusion .................................................................................. 164
DEUXIÈME PARTIE
V EXCLUSION, INÉGALITÉ ET INJUSTICE SOCIALE DANS LE
DOMAINE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN
COLOMBIE ........................................................................................ 167
5.1 L’enseignement supérieur dans le cadre du nouveau modèle
d’accumulation capitaliste ...................................................................... 170
5.2 L’enseignement supérieur en Colombie : structure, fonction et
autonomie ............................................................................................... 184
5.2.1 Une structure segmentée et hiérarchique, reproductrice de
l’exclusion et de l’inégalité ................................................................ 186
5.2.2 Accumulation et légitimation : la fonction du système de
l’enseignement supérieur en Colombie .............................................. 209
5.2.3 L´autonomie assiégée et le chemin vers un système
d´éducation supérieure hétéronome. .................................................. 232
5.3 Perspectives de réforme dans l´éducation supérieure en Colombie :
la consolidation d´un système hétéronome, massifié et hiérarchique ..... 251
5.4 Conclusion .................................................................................. 272
VI LE MOUVEMENT ÉTUDIANT COLOMBIEN ET LA
TRANSFORMATION SOCIALE DANS LE CHAMP DE
L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN COLOMBIE ..................... 275
6.1 La scène de dispute : entre le Conseil d’Unité Nationale (MUN) et
le MANE ................................................................................................ 278
6.2 L’antagonisme et la corrélation de forces : Le MANE et les huit
principes d’action ……………………………………………………...290
6.3 Quelle transformation sociale depuis la politique sociale ? Le
MANE, l’enseignement supérieur et la société colombienne ................. 324
6.4 Conclusion .................................................................................. 346
VII L´UNIVERSITÉ AUTONOME INDIGÈNE
INTERCULTURELLE ET LA TRANSFORMATION SOCIALE
DANS LE DOMAINE DE L´ÉDUCATION SUPÉRIEURE EN
COLOMBIE……………………………………………………….….351
7.1 La « question indigène » et les luttes pour l´autonomie et l´interculturalité
........................................... ………………………………….353
7.2 Le Système Éducatif Indigène et l´Université Autonome Indigène
Interculturelle . …………………………………………… …………...375
7.3 Quelle transformation sociale depuis la politique sociale ?
Transformations « vers l´intérieur » et « vers l´extérieur » .................... 396
7.4 Conclusion .................................................................................. 413
VIII POLITIQUE SOCIALE ET TRANSFORMATION SOCIALE
DANS LE DOMAINE DE L´ENSEIGNEMENT SUPÉRIEURE EN
COLOMBIE ......................................................................................... 417
BIBLIOGRAPHIE .............................................................................. 429


Extrait