Les expression du collectif dans es écritures juives d'Europe centrale et orientale

Mettant en relation les théories bakhtiniennes de l'énonciation et les énoncés en conflit qui sous-tendent les écritures juives, il s’agit ici de penser la modernité ashkénaze comme une forme de révolution énonciative qui, déplaçant le champ du dicible, ouvre un espace de subversion à la fois par rapport à sa norme interne et aux modèles externes. Lire la suite

Mettant en relation les théories bakhtiniennes de l'énonciation et les énoncés en conflit qui sous-tendent les écritures juives, il s’agit ici de penser la modernité ashkénaze comme une forme de révolution énonciative qui, déplaçant le champ du dicible, ouvre un espace de subversion à la fois par rapport à sa norme interne et aux modèles externes.

Dans un univers où les implications de toute prise de parole sont, par tradition, éminemment collectives, une telle contestation passe moins par un renoncement au « nous » que par sa redéfinition, sous des formes dissidentes, conflictuelles et éclatées.
C’est cette dissémination que cherchent à approcher les différents noyaux problématiques autour desquels se trouvent articulés les articles, abordant la plasticité voire la discordance interne des modes de symbolisation collective sous les angles successifs de la fondation de communautés d’écriture, de la spectralité textuelle, du témoignage comme mise en dialogue de l’expérience et de la déterritorialisation linguistique.


Livre broché - 25,00 €

Spécifications


Éditeur
Presses de l'Inalco
Marque d'éditeur
Presse inalco
Collection
Méditerranée(S)
Langue
français
Date de première publication du titre
01 mai 2018
Type d'ouvrage
Monographie

Livre broché


Details de produit
1 Couverture pelliculée
Date de publication
01 mai 2018
ISBN-13
978-2-85831-271-9
Ampleur
Nombre absolu de pages : 286
Code interne
96919
Format
16 x 24 x cm
Poids
20 grammes
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Sommaire


Avant-propos 

Quelques réflexions sur la polyphonie 

Le manifeste hébraïque : un genre monologique dialogisé 

Formations et diffractions du collectif dans la littérature yiddish moderne

Réinterprétation de la Bove Mayse de Y. Y. Trunk

Changer de langue, d'auditoire et d'expérience collective 

Polyphonies fantastiques dans la littérature yiddish moderne 

Personnages féminins et polyphonie 

Elie Wiesel et la célébration du judaïsme : entre l’identité collective du passeur, du conteur, et l’identité individuelle du narrateur et du témoin 

Je n’ai pas interrogé les morts de David Boder : le témoignage en dialogue 

Bénéfices et dangers du mensonge et de l’espoir à partir de Jakob le menteur et de Jurek Becker

« Nous, enfants et "madrichim" » Les voix du « camp des familles » : une polyphonie insulaire en quête de rituel 

Norman Manea, une voix distincte parmi les voix juives de la littérature roumaine 

Polyphonie de voix et de langues – Multiculturalité dans la quête identitaire israélienne 

Sous l’hébreu, un palimpseste de langues : le cas Yoel Hoffmann 

Ont contribué à cet ouvrage 

Index