Mutations spatiales et recompositions territoriales

Les processus territoriaux dans le cas de Court-Saint-Étienne (Belgique)
Première édition

La société actuelle est traversée par de multiples mutations. Pour comprendre leurs impacts sur nos rapports au temps et à l’espace, l’auteur développe une analyse par processus. De la sorte, les liens entre les transformations de l’espace, les mutations technicoéconomiques de même que socioculturelles et les recompositions de territoires sont analysées selon un temps long. La période contemporaine peut être ainsi comparée mais aussi repositionnée dans le cours de l’histoire des territoires. Cette mise en perspective est d’autant plus nécessaire qu’elle permet de poser les changements actuels comme révélateurs d’une transition vers un nouveau processus territorial : la métropolisation.

Ainsi, après les processus agraire, d’industrialisation et d’urbanisation, nos régionssont-elles traversées par des dynamiques nouvelles basées sur l’émergence du culte du corps, de la société de l’image, du droit d’ingérence,etc., en plus des phénomènes plus communément admis comme le vieillissement de nos populations, la croissance de la mobilité, la globalisation de l’économie et une meilleure prise en compte de l’environnement dans un contexte de promotion du développement durable. Ces mutations et recompositions appellent de nouvelles pratiques de gestion et d’intervention ce qui nécessite de revoir l’urbanisme et l’aménagement du territoire dans une perspective de développement territorial.

L’analyse est fondée sur l’articulation entre des dynamiques globales et les phénomènes locaux observés dans le cas de la commune de Court-Saint-Étienne, située au sud de Bruxelles. L’analyse locale permet de souligner la singularité des phénomènes et le poids des lieux comme construction dialectique de l’espace et du territoire à travers le temps. Elle permet également de mettre en évidence le rôle renouvelé des lieux dans la production des territoires.


Livre broché - 22,20 €

Spécifications


Éditeur
Presses universitaires de Louvain
Partie du titre
Numéro 46
Auteur
Yves Hanin,
Collection
Thèses de l'École polytechnique de Louvain
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Sciences appliquées > Urbanisme et développement territorial
Catégorie (éditeur)
Sciences appliquées
BISAC Subject Heading
TEC000000 TECHNOLOGY & ENGINEERING
Code publique Onix
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013 )
3069 TECHNIQUES ET SCIENCES APPLIQUEES
Date de première publication du titre
01 janvier 2004
Type d'ouvrage
Thèse

Livre broché


Details de produit
1 Reliure cousue
Date de publication
01 janvier 2004
ISBN-13
9782930344720
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 294
Code interne
70725
Format
16 x 24 x 1,6 cm
Poids
481 grammes
Prix
22,20 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Sommaire


INTRODUCTION 3
CHAPITRE 1 CONCEPTS ET METHODE 5
1.1. Une thèse et des hypothèses 5
1.2. Les concepts 5
1.2.1. L’espace, le territoire et le lieu 6
1.2.2. Les échelles spatiales, les niveaux territoriaux et les lieux 8
1.2.3. La question du temps 12
1.3. La méthode 19
1.4. Les sources 19
1.5. Court-Saint-Etienne, un exemple en articulation avec une analyse globale 20
CHAPITRE 2 LE PROCESSUS AGRAIRE 23
2.1. Introduction 23
2.2. Les origines du processus agraire avant 1770 23
2.2.1. Les facteurs de mutations comme clé structurante 23
2.2.2. Le contexte général de Court-Saint-Etienne 30
2.2.3. Les recompositions territoriales 34
2.3. La phase de transition vers le processus d’industrialisation 42
2.3.1. Les dynamiques de recomposition 42
2.3.2. La recomposition des territoires 46
2.3.3. Les mutations et les recompositions à Court-Saint-Etienne 54
2.4. Conclusions du processus agraire 59
2.4.1. Les mutations et les recompositions 59
2.4.2. Le mode de représentation 60
CHAPITRE 3 LE PROCESSUS D’INDUSTRIALISATION 61
3.1. Introduction 61
3.2. La montée en puissance du processus d’industrialisation : 1830-1865 62
3.2.1. Les mutations et les recompositions à Court-Saint-Etienne 62
3.2.2. Les facteurs de mutations comme clé structurante 71
3.2.3. Les recompositions territoriales 78
3.2.4. La recomposition à Court-Saint-Etienne par le chemin de fer 84
3.3. La seconde phase du processus d’industrialisation : 1865-1890 92
3.3.1. Le contexte général de Court-Saint-Etienne 92
3.3.2. Les facteurs de mutations comme clé structurante 100
3.3.3. Les recompositions territoriales 104
3.4. La phase de transition vers le processus d’urbanisation : 1900-1914 113
3.4.1. Le contexte général de Court-Saint-Etienne 113
3.4.2. Les facteurs de mutations comme clé structurante 115
3.4.3. Les recompositions territoriales 118
3.5. Le mode de représentation du processus d’industrialisation 122
CHAPITRE 4 LE PROCESSUS D’URBANISATION 125
4.1. La phase de l’entre-deux-guerres : 1920-1945 127
4.1.1. Le contexte général de Court-Saint-Etienne 127
4.1.2. Les facteurs de mutation comme clé structurante 134
4.1.3. Les recompositions territoriales 141
4.2. La phase de développement exogène : 1950-1970 154
4.2.1. Le contexte général de Court-Saint-Etienne 154
4.2.2. Les facteurs de mutations comme clé structurante 157
4.2.3. Les recompositions territoriales 164
4.3. La phase de développement intégré: 1970-1980 191
4.3.1. Le contexte général de Court-Saint-Etienne 191
4.3.2. Les facteurs de mutations comme clés structurantes 193
4.3.3. Les recompositions territoriales 200
4.4. La phase de transition vers la métropolisation : 1980-1990 214
4.4.1. Le contexte général de Court-Saint-Etienne 214
4.4.2. Les facteurs de mutations comme clé structurante 220
4.4.3. Les recompositions territoriales 226
4.5. Le mode de représentation du processus d’urbanisation 235
CHAPITRE 5 PROCESSUS DE METROPOLISATION 241
5.1. Le contexte général de Court-Saint-Etienne 241
5.2. La phase du développement durable 244
5.2.1. Les mutations des systèmes d’informations 244
5.2.2. Les facteurs de mutations comme clé structurant 246
5.2.3. Les recompositions territoriales 259
5.3. Le mode de représentation du processus de métropolisation 277
CONCLUSIONS 279
TABLE ANALYTIQUE 291