Politiques sociales en mutation : quelles opportunités et quels risques pour l'État social ?

XXXVIes Journées de l'Association d'économie sociale

Coordination éditoriale de Anne Fretel
Coordination éditoriale de Anne Bory
Coordination éditoriale de Sylvie Célérier
Coordination éditoriale de Florence Jany-Catrice

L'originalité de l’approche porte sur le fait de chercher à distinguer le discours sur le changement, du changement lui-même. Leur caractère contingent peut amener les politiques sociales à emprunter de toutes autres trajectoires que celles que leur dessinent les « modernisateurs », les « administrateurs » ou « les politiques... Continuer

Depuis ses premières journées organisées en 1979, l'Association d’économie sociale promeut les recherches qui analysent l’économie en tenant compte de toutes ses dimensions sociales, historiques et politiques. En 2016, les XXXVIes Journées, organisées par le Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques (CLERSE-UMR 8019), s’inscrivent dans cette tradition socio-économique en s’interrogeant sur les mutations des politiques sociales. Si le thème n’est pas nouveau, l’originalité de l’approche porte sur le fait de chercher à distinguer le discours sur le changement, du changement lui-même. Leur caractère contingent peut amener les politiques sociales à emprunter de toutes autres trajectoires que celles que leur dessinent les « modernisateurs », les « administrateurs » ou « les politiques ». Elles peuvent ainsi rester très en-deçà des attentes, les dépasser ou radicalement s’en écarter.
Trois axes ont été privilégiés: comprendre l’évolution des politiques sociales en lien avec la transformation des conditions de travail et d’emploi; saisir l’évolution du contenu des politiques sociales dans les façons de faire en lien notamment avec la diffusion de nouvelles logiques de rationalisation et d’évaluation auxquelles ces politiques sont soumises; l’évolution de l’objet des politiques sociales en cherchant à distinguer les nouveaux chantiers de ces politiques.


Livre broché - 35,00 €
PDF - 23,00 €

Spécifications


Éditeur
Presses universitaires de Louvain
Coordination éditoriale de
Anne Fretel, Anne Bory, Sylvie Célérier, Florence Jany-Catrice,
Collection
Cahiers du CIRTES
Langue
français
Site web ressource
Publisher’s website for a specified work
BISAC Subject Heading
BUS038000 BUSINESS & ECONOMICS / Labor
Code publique Onix
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013 )
3312 Économie publique, économie du travail et inégalités
Date de première publication du titre
2016

Livre broché


Date de publication
16 novembre 2016
ISBN-13
9782875584892
Illustrations
1 bibliography
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 494
Code interne
93670
Format
16 x 24 x cm
Poids
779 grammes
Prix
35,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

PDF


Details de produit
1 PDF
Date de publication
16 novembre 2016
ISBN-13
9782875584908
Illustrations
1 bibliography
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 494
Code interne
93670PDF
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Sommaire


Introduction
(Anne BORY, Sylvie CÉLÉRIER, Anne FRETEL, Florence JANYCATRICE)23
Chapitre 1 – Un État social modernisé plus inégalitaire ? 37
1.1. Politiques de santé et inégalités 39
Inégalités sociales : une explication partielle du renoncement aux soins
(Lydie ANCELOT, Liliane BONNAL, Marc-Hubert DEPRET) 41
Les politiques sociales de la vieillesse. D'un changement de paradigme à unrenversement des pratiques
(Catherine DÉCHAMP-LE ROUX) 61
1.2. Un État social manageur : quelles conséquences ? 77
De la conversion managériale à la dualisation de l'assurance maladie
(Pascal MARTIN). 79
Intensité et pénibilités du travail à l’hôpital : une analyse à partir de l’enquête «Conditions de travail »
(Samia BENALLAH, Jean-Paul DOMIN). 93
Privatisation des soins : une analyse par les trajectoires des patients
(Nicolas BELORGEY) 113
Évolution des pratiques d’évaluation et tensions dans l’aide à domicile
(Anne LE ROY, Emmanuelle PUISSANT) 129
Résistances associatives et salariales à la refondation du dispositifd’urgence sociale
(Marie-Victoire BOUQUET) 145
Innovations sociales et politiques publiques régionales : une classification desapproches
(Bruno LAMOTTE, Cécile MASSIT) 161
1.3. Nouveaux outils, mêmes défis pour les politiques de santé ? 179
Assurance et métrologie : le grand tournant de la médecine capitaliste
(Nicolas DA SILVA, Jean-Paul DOMIN)181
Agences Régionales de Santé : aboutissement d’une étatisation progressive dusystème de santé par le territoire et le contrat
(Victor DUCHESNE) 197
Vers une typologie internationale de la télémédecine – Premiers enseignementsà partir de la littérature
(Florence GALLOIS, Amandine RAULY) 215
Chapitre 2 – Politiques sociales comme politiques d’emploi 237
2.1. Brouillage des figures classiques de l’emploi 239
Activité réduite et trajectoires des demandeurs d’emploi : entre précarité etréinsertion
(Murielle MATUS, Wided MERCHAOUI, Nicolas PROKOVAS) 241
L’État face à l’essor du « travailleur au projet » : vers la flexibilisation ou versl’émancipation du travail ?
(Maud GRÉGOIRE) 263
Les GEIQ à la croisée des conventions d’insertion
(Philippe SEMENOWICZ) 279
Entre le travail et l’assistance. Diversité de sens de la « formalisation » dutravail du care (Argentine, Brésil)
(Isabel GEORGES, Ania TIZZIANI) 295
2.2. Trajectoire d’emploi et inégalités 311
Fins de carrière des enseignants et recomposition des inégalités hommes-femmes
(Diane-Gabrielle TREMBLAY, Géraldine FARGES) 313
Immigrés salariés et indépendants face aux inégalités : le cas du Canada
(Nong ZHU, Cécile BATISSE) 329
Chapitre 3 – Nouveaux espaces de régulation 349
3.1. Le dialogue social territorial quadripartite : un nouvel espacede régulation ? 351
Le renouveau du dialogue social territorial en France, bilan et perspectives
(Frédéric BRUGGEMAN, Bernard GAZIER) 353
Contractualisation emploi-formation en région, quelles configurations ?
(Bruno LAMOTTE, Aline VALETTE-WURSTHEN) 373
Le quadripartisme, promesses tenues pour le dialogue social territorial ?
(Anne ALBERT-CROMARIAS, Christophe EVERAERE) 389
Formatage normatif des modèles d’emploi et évolution du rapport entre firmeset territoires
(Jacques PERRAT) 407
La représentation de l’économie sociale au sein des instances de concertationen Région wallonne
(Anne GUISSET) 425
3.2. L’entreprise, quelles formes de négociations renouvelées ? 443
Participer ou non aux scrutins professionnels : quelles inégalités ?
(Tristan HAUTE) 445
Enjeux et limites d’une représentation collective dans les très petitesentreprises (TPE)
(Yolaine GASSIER) 463
L’entreprise, nouveau terrain de l’action sociale ?
(Gilles RIVET)479


Extrait