Appartenance locale et propriété au nord et au sud de la Méditéranée

Cet ouvrage, issu d'une rencontre entre des chercheurs travaillant sur des espaces géographiques variés, de Tunisie, d’Italie, d’Algérie, de France et de Turquie restitue, au plus près de l’expérience des acteurs eux-mêmes, les voies pratiquées pour acquérir et pouvoir revendiquer des droits d’appartenance. Continuer

Dans ce processus, la propriété s'est révélée être un terrain décisif : ces études montrent à quel point, dans ces sociétés apparemment très éloignées, l’accès différentiel aux biens ne dessine pas seulement des hiérarchies économiques ou des primautés symboliques, mais crée des prérogatives qui investissent plus largement les individus. La faiblesse ou au contraire les privilèges qui définissent l’appartenance
à des groupes sexuels ou à des groupes d’âge sont largement charpentés sur des possibilités différentielles de disposer de biens et de les transmettre. Et surtout, dans un large éventail de cas, la condition de « citoyen » ou de sujet d’un pouvoir central est étroitement liée à la reconnaissance de cette capacité à transmettre. En somme, dans les sociétés modernes au nord et au sud de la Méditerranée, ce recueil nous montre que le rapport aux choses crée des relations et des liens. Les capacités d’exercice des droits de propriété dessinent les contours de communautés locales et, en conséquence, celles de
communautés territoriales plus vastes. C’est une approche originale à la « citoyenneté » qui est
présentée ici, qui met en relief des aires « de compatibilité » entre des terrains d’analyse apparemment très éloignés. Quantité d’idées reçues sur les prétendues « spécificités culturelles » caractérisant ces différentes aires géographiques sont ainsi mises en discussions ; ce qui ouvre un terrain de dialogue inattendu et fructueux.


Livre broché - 18,00 €

Spécifications


Éditeur
IREMAM
Auteur
Simona Cerutti, Sami Bargaoui et Isabelle Grangaud,
Collection
e_nédits de l'Iremam
Langue
français
BISAC Subject Heading
SOC000000 SOCIAL SCIENCE
Code publique Onix
01 General / trade
CLIL (Version 2013 )
3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES
Date de première publication du titre
07 décembre 2017

Livre broché


Details de produit
1 Couverture pelliculée
Date de publication
07 décembre 2017
ISBN-13
9782906809017
Ampleur
Pages chiffres romains : 248
Code interne
95693
Format
17 x 24 x cm
Poids
425 grammes
Prix
18,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Sommaire


INTRODUCTION 
Sami Bargaoui, Simona Cerutti et Isabelle Grangaud
LES BIENS MEUBLES. UNE PROPRIETE QUI NE CREE PAS
D'APPARTENANCE ? 
Renata Ago
COMMENT AL-HAJJ MEHMET S'EST-IL APPROPRIE UN TERRAIN
RECUPERE A LA SUITE DE LA DECRUE DU TIGRE ?
LE STATUT D'UNE TERRE VACANTE (ARZ-I MÜBAHA) DEVANT UN
TRIBUNAL OTTOMAN (AMID AU XVIIIE SIECLE) 
Yavuz Aykan
L'IMPERFECTION DE LA PROPRIETE INDIGENE, LIEU COMMUN DE
LA DOCTRINE JURIDIQUE COLONIALE EN AFRIQUE DU NORD 
Jean-Philippe Bras
À QUI APPARTIENT ALGER ? NORMES D’APPARTENANCE ET
CONFLITS D’APPROPRIATION A ALGER AU DEBUT DE LA PRESENCE
FRANÇAISE (1830-1833) 
François Dumasy
ACCES AU MARCHE IMMOBILIER ET APPARTENANCE LOCALE A
VENISE (FIN DU MOYEN ÂGE-TEMPS MODERNES) 
Jean-François Chauvard
DES COMMUNAUTES INSCRITES DANS LES CHOSES. LES
ASSOCIATIONS SYNDICALES AGRICOLES EN FRANCE AU
XIXE SIECLE 
Alice Ingold
LE WAQF : REDEFINITIONS DES APPARTENANCES ET INSCRIPTIONS
SOCIALES 
Sami Bargaoui
LA RICHESSE DES PAUVRES. CHARITE ET CITOYENNETE A TURIN
AU XVIIIE SIECLE 
Simona Cerutti
QU’ADVENAIT-T-IL AUX BIENS DES « ETRANGERS » APRES LEUR
DECES DANS LA VILLE D’ADANA AU XVIIIE SIECLE ? 
Işık Tamdoğan
LE BAYT AL-MAL, LES HERITIERS ET LES ETRANGERS. DROITS DE
SUCCESSION ET DROITS D’APPARTENANCE A ALGER A L’EPOQUE
MODERNE 
Isabelle Grangaud


Extrait


Voir sur Open Edition