La Nouvelle Revue du Travail n° 13

Vers un capitalisme de plateforme ?

Le Corpus de ce numéro situe d'emblée les transformations radicales qu’introduisent les plateformes numériques dans le capitalisme contemporain ; en plusieurs endroits, on pourrait d’ailleurs parler de rupture tant ces plateformes modifient le travail en lui-même, ses conditions d’exercice et surtout l’emploi. Lire la suite

Dans ce modèle économique jugé innovant, les travailleurs assument les risques liés à l'activité (investissement, clientèle, dangers) tout en étant peu autonomes dans l’organisation de l’activité (processus calibrés, prix fixés par la plateforme, contrôles par celle-ci et par les consommateurs). Au-delà du partage inégalitaire de la valeur créée, le capitalisme de plateforme participe à l’émergence de formes renouvelées, voire exacerbées, de sujétion des travailleurs, visant à les mobiliser en dehors de toute régulation.
La rubrique Controverse fait débattre cinq spécialistes du travail et de l’emploi sur la rhétorique du déclin du salariat au profit de l’emploi indépendant. Comment évaluer et interpréter la reconfiguration des conditions de mobilisation du travail ? Faut-il se féliciter de la fragilisation d’une institution salariale archaïque ? Relativiser ce déclin ? Ou bien questionner plus largement le fait salarial, au-delà de sa forme juridique ? En Varia, un article s’intéresse aux « chômeurs volontaires », lesquels ont pour point commun des expériences négatives du salariat et des sensibilités politiques contestataires, le tout dans une diversité de situations et de conceptions qui ouvrent de nouvelles interrogations sur le futur du travail.
Champs et contrechamps interroge la réalisatrice du documentaire les Chèvres de ma mère, sorti en salle en 2018. C’est toute l’histoire de la transmission mouvementée d’un cheptel où se mêlent le social et l’intime, l’économique, le politique et le local. La rubrique Matériaux entre directement en résonance avec le Corpus à travers le récit de Nathan, livreur à vélo et agent administratif de l’Éducation nationale. Il fait ressortir l’ambivalence d’une situation poussée à son extrême, juxtaposant un discours clairvoyant et critique sur les conditions de travail et d’emploi. Enfin, onze Recensions et notes de lectures font état des approches différenciées des objets qui sont au centre des préoccupations de la revue.


Livre broché - 21,00 €

Spécifications


Éditeur
La Revue nouvelle
Auteur
Corpus coordonné par Sarah Abdelnour et Sophie Bernard,
Revue
La Revue Nouvelle
ISSN
00353809
Langue
français
BISAC Subject Heading
SOC000000 SOCIAL SCIENCE
Code publique Onix
01 General / trade
CLIL (Version 2013 )
3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES
Date de première publication du titre
27 novembre 2018
Type d'ouvrage
Numéro de revue

Livre broché


Details de produit
1 Couverture pelliculée
Date de publication
27 novembre 2018
ISBN-13
9782955837955
Ampleur
Pages chiffres romains : 220
Code interne
98147
Format
17 x 24 cm
Poids
379 grammes
Prix
21,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Sommaire


Corpus
Vers un capitalisme de plateformes ?
Vers un capitalisme de plateforme ? Mobiliser le travail, contourner les régulations.
Présentation du Corpus
Sarah Abdelnour & Sophie Bernard
Livrer à vélo… en attendant mieux
Arthur Jan
« Faites de votre passion un métier. » Etsy, une plateforme d'émancipation féminine ?
Anne Jourdain 
Constitution et exploitation du capital communautaire. Le travail des streamers sur la plateforme Twitch
Mathieu Cocq 
Quel droit social en Europe face au capitalisme de plateforme ?
Josépha Dirringer 


Controverse
Le salariat : mort ou vif ?
Bouffartigue, Monchatre, Mondon-Navazo, D'Amours, Cingolani,
Giannini, Ramaux, Rolle 


Varia
« Tout le monde peut pas se permettre d'être une hippie comme moi. » Qui peut
se considérer comme un chômeur volontaire ?
Anouck Manez 


Champs et contrechamps
Les Chèvres de ma mère. Un documentaire de Sophie Audier (Entretien)
Sophie Audier, Sylvia Calle, Joyce Sebag


Matériaux
« J'étais hyper-endetté, il fallait que je bosse. » Nathan, fonctionnaire… et livreur à vélo
Arnaud Mias 

Recensions et notes de lectures
Isabelle Berrebi-Hoffmann, Marie-Christine Bureau et Michel Lallement, Makers.
Enquête sur les laboratoires du changement social, par Aurore Flipo 
Luc Boltanski et Arnaud Esquerre, Enrichissement. Une critique de la marchandise,
par Céline Bessière 
Alexis Cukier, Le Travail démocratique, par Paul Bouffartigue
Anne Gillet et Diane-Gabrielle Tremblay (dir.), Les Recherches partenariales et
collaboratives, par Marie Benedetto-Meyer 
Alain Max Guénette et Sophie Le Garrec (dir.), Les Peurs au travail, par Fabienne
Hanique 
Cécile Guillaume, Syndiquées : Défendre les intérêts des femmes au travail, par
Saphia Doumenc 
Mélanie Guyonvarc’h, Performants... et licenciés. Enquête sur la banalisation des
licenciements, par Anne Bory 
Dominique Memmi, Gilles Raveneau et Emmanuel Taïeb (dir.), Le Social à l’épreuve
du dégoût, par Angelo Soares 
Daniel Mercure, Marie-Pierre Bourdage-Sylvain, Travail et Subjectivité. Perspectives
critiques, par Jean-Philippe Beauregard 
Thomas Porcher, Traité d’économie hérétique. En finir avec le discours dominant,
par Jean-Pierre Durand 
Sébastien Stenger, Au coeur des cabinets d’audit et de conseil, par
Olivier Cléach 


Extrait


Voir sur Open Edition