L'homme de ma colline

INEDIT, le 1er roman du Burundi. Chaînon manquant dans l'histoire des lettres postcoloniales en Afrique centrale, L'homme de ma colline (1970) plonge son lecteur dans le Ruanda-Urundi colonial des années 30-40. Continuer

INEDIT, le 1er roman du Burundi.

Préface de Marc Quaghebeur.

Postface de François Cimpaye.

Chaînon manquant dans l'histoire des lettres postcoloniales en Afrique centrale, L'homme de ma colline (1970) plonge son lecteur dans le Ruanda-Urundi colonial des années 30-40. On y découvre une civilisation rurale, comme une société coloniale en mutation dont les contradictions s'inscrivent dans le destin tragique du héros, le jeune Benedikto, qui rejoint ensuite l'Ouganda.

Une singulière lumière d'humanisme transcendant haines, lucre et prétention anime par ailleurs ces pages d'où se dégagent, dans une langue sans apprêt mais juste, quelques figures inoubliables.

Dès le début des années 1990 et le lancement du projet "Papier blanc Encre noire", Gasana Ndoba avait attiré l'attention sur ce premier roman de la littérature francophone du Burundi.

Les Archives & Musée de la Littérature sont heureux de le proposer au public à l'occasion du cinquantième anniversaire du retour à l'Indépendance du Burundi.


Livre broché - 18,00 €

Spécifications


Éditeur
AML Éditions
Auteur
Joseph Cimpaye,
Collection
Papier blanc Encre noire
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Philosophie, lettres, linguistique et histoire > Langues, liguistique et littératures
BISAC Subject Heading
FIC000000 FICTION > FIC014000 FICTION / Historical
Code publique Onix
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013 )
3435 LITTÉRATURE GENERALE > 3442 Romans
Date de première publication du titre
27 septembre 2013

Livre broché


Details de produit
1 A4
Date de publication
27 septembre 2013
ISBN-13
9782871680680
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 152, Nombre absolu de pages : 150
Code interne
9782871680680
Format
15 x 22 x 1,5 cm
Prix
18,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Extrait