Des justices en transition dans le monde arabe?

Contributions à une réflexion sur les rapports entre justice et politique

Après avoir été l'espace de l’exception autoritaire, le monde arabe est devenu, au premier semestre de 2011, celui des « révolutions ».
Au leitmotiv de l’incapacité congénitale des pays arabes d’accéder à la démocratie a succédé le discours sur les « printemps arabes » et l’effet de domino supposé de la « révolution tunisienne » qui, le 14 janvier 2011, avait chassé son « dictateur ».
Or aujourd’hui, la plupart des régimes autoritaires sont largement parvenus à museler les mouvements de protestation. Pour autant, peut-on dire que ces révoltes arabes n’ont eu aucun effet sur les rapports entre le pouvoir politique et la justice ? Les contributions présentées dans cet ouvrage donnent des réponses contrastées à cette question. La chute du régime de Ben Ali a eu un effet différencié sur le réajustement des rapports entre justice et politique.
Les contributions présentées ici rendent compte de la manière dont certains États de la région ont développé des politiques de justice destinées à répondre sélectivement aux pressions de changements politiques, tout en maintenant l’hégémonie des élites gouvernantes. À cet égard la Tunisie apparaît comme une exception dans la mesure où les rapports entre l’institution judiciaire et le pouvoir politique post-Ben Ali ont été largement redéfinis, mais sans pour autant que les gouvernements transitoires aient
renoncé à subordonner le pouvoir judiciaire.


Livre broché - 20,00 €

Spécifications


Éditeur
Centre Jacques Berque
Auteur
Éric Gobe,
Collection
Description du Maghreb
Langue
français
Catégorie (éditeur)
Sciences économiques et sociales > Sciences politiques et sociales
Catégorie (éditeur)
Droit
BISAC Subject Heading
LAW000000 LAW > POL000000 POLITICAL SCIENCE
Code publique Onix
01 General / trade
CLIL (Version 2013 )
3259 DROIT > 3283 SCIENCES POLITIQUES
Date de première publication du titre
09 juin 2016
Type d'ouvrage
Numéro de revue

Livre broché


Details de produit
1 A4
Date de publication
06 septembre 2016
ISBN-13
9791092046243
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 293
Code interne
93508
Format
15 x 22,5 x cm
Poids
416 grammes
Prix
20,00 €
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Publier un commentaire sur cet ouvrage

Sommaire


Introduction. Justice et politique dans le monde arabe entre
autoritarisme, réforme et révolution
É. Gobe 
Première partie
De quoi la réforme de la justice est-elle le nom ?
La réforme par le droit
B. Dupret
Maroc : en attendant la réforme du système de justice
M. Amzazi 
De l'État légal à l'État de droit ? Le statut constitutionnel de la
justice au Maghreb
J.P. Bras
De la rencontre avec l' « étranger en situation administrative
irrégulière » : analyse praxéologique de la justice au Maroc
N. Khrouz
Pouvoir judiciaire et transition politique en Tunisie
M.S. Ben Aïssa 
Deuxième partie
Magistrats et avocats en contexte « révolutionnaire »
Justice et politique dans l'Égypte post-Moubarak
N. Bernard-Maugiron et K. Chazli 
À qui s'adressent les juges ? Les magistrats tunisiens et égyptiens
face aux aléas de la représentation professionnelle
S. Ghamroun 
Entre logiques politiques et revendications corporatistes : les
mobilisations d'avocats dans la Tunisie post-Ben Ali
É. Gobe 
8 Des justices en transition dans le monde arabe ?
Troisième partie
Quelle justice transitionnelle pour quelle transition ? 
La justice transitionnelle, une justice pour les temps nouveaux ?
S. Lefranc
Élaborer un projet de loi sur la justice transitionnelle en Tunisie
(2012-2013) : un témoignage
K. Kchir
L'Instance Équité et Réconciliation : une justice transitionnelle sans
transition
M. Laouina
Ni transition ni justice : le traitement de la violence politique par
la Charte pour la paix et la réconciliation nationale
M. Boumghar


Extrait


Voir sur le site d'OpenEdition.org


Voir sur le site de l'éditeur